dans

Quand la femme de Di Maria dit ce qu’elle pense de Manchester…

Elle n’a jamais caché son aversion pour la ville.

Angel Di Maria accompagné de sa femme Jorgelina Cardoso.
Angel Di Maria accompagné de sa femme Jorgelina Cardoso. (Icon Sport)

Une interview de Jorgelina Cardoso, la femme d'Angel Di Maria, refait surface. L'entretien enregistré en 2020 portait sur la vie cauchemardesque de la famille Di Maria à Manchester entre 2014 et 2015. Plus

« Tout est horrible à Manchester »

Quand on choisit de partager la vie d’un footballeur, il faut prendre les bons mais aussi les mauvais côtés. Jorgelina Cardoso l’a bien compris. La femme d’Angel Di Maria a suivi son mari de Madrid jusqu’à Manchester. Un changement radical qu’elle n’a pas supporté. D’ailleurs, le joueur n’a fait qu’une seule saison à United avant de rejoindre le PSG. L’Argentine n’a jamais caché son aversion pour la ville anglaise et continue, encore aujourd’hui, d’expliquer à quel point sa vie là-bas était horrible. Le 5 avril 2020 elle déclarait déjà : « Horrible… Manchester c’est le pire. Tout est horrible à Manchester. »

La famille Di Maria lors de ses adieux au Parc des Princes.
La famille Di Maria lors de ses adieux au Parc des Princes. (Icon Sport)

« Laisse-les t’acheter dans n’importe quel pays sauf l’Angleterre. »

Gianinna Maradona à la famille Di Maria

« Nous vivions à Madrid et Angel jouait pour le meilleur club du monde, à savoir le Real Madrid. Tout était parfait, le temps était parfait, la nourriture était excellente… et puis il y a eu cette proposition de Manchester », explique Jorgelina Cardoso, « pas question. Je lui ai dit : « Tu vas te débrouiller tout seul. » L’épouse d’Angel Di Maria n’a jamais eu l’intention de quitter Madrid. Surtout pour une ville anglaise. Cependant, l’argent a parfois des arguments que la raison peine à avoir. Elle explique que Manchester United proposait le double du Real Madrid. Forcément, ça fait rêver. L’ailier a donc fait le choix de quitter Madrid.

Des moments difficiles

Jorgelina Cardoso s’est livrée sans filtre sur ce qu’elle avait détesté à Manchester. Pour résumer : absolument tout. Elle explique : « Je n’ai rien aimé. Les gens sont tous blancs, bien rangés, bizarres… Ils se promènent et tu ne sais pas s’ils vont te tuer ou pas. La nourriture est dégoûtante, les femmes sont en porcelaine… » Cependant, c’était une période compliquée pour tout le monde, elle a tenu à rester auprès de son mari et ne l’a pas accablé pour cette décision. La femme de Di Maria confie malgré tout qu’elle a eu des pensées noires durant leur année en Angleterre.

« Je ne lui ai pas dit ‘c’est de ta faute si nous sommes à Manchester’. Je lui ai dit « mon amour, je veux me suicider… deux heures de l’après-midi et c’est la nuit… » Une période sombre pour la famille Di Maria qu’aucun des deux ne souhaite revivre. Après sa saison difficile avec Manchester United, l’Argentin a pris la direction de Paris. Une tout autre vie s’offrait au couple et à leurs enfants. C’est désormais à Turin que la famille Di Maria réside, l’ailier venant de s’offrir un nouveau défi européen.

Personne(s) lié(s) à cet article : Ángel Di María
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires