dans

PSG, Mercato : Raiola aimerait envoyer Bakker… à la Juventus !

Le Néerlandais n’est pas certain de rester à Paris

Après deux saisons à Paris, Mitchel Bakker est lié à la Juventus par La Stampa (iconsport)
Après deux saisons à Paris, Mitchel Bakker est lié à la Juventus par La Stampa (iconsport)

Au PSG depuis 2019, Mitchel Bakker (20 ans) n’est pas certain de disputer une troisième saison avec le club de la capitale. D’après les informations rapportées par La Stampa, l’agent du Néerlandais, Mino Raiola, pourrait placer son joueur du côté de la Juventus qui cherche une doublure à Alex Sandro. Plus

Bakker, un avenir incertain à Paris

En deux saisons à Paris, Bakker a beaucoup joué, sans réussir à dissiper tous les doutes à son sujet (iconsport)
En deux saisons à Paris, Bakker a beaucoup joué, sans réussir à dissiper tous les doutes à son sujet (iconsport)

Dans un mercato qui promet d’être agité côté parisien, les postes de latéraux devraient connaitre plusieurs mouvements. Alors qu’à droite, l’incertitude sur le cas Alessandro Florenzi et le dossier Achraf Hakimi font parler, à gauche aussi l’avenir de plusieurs joueurs est vague. C’est notamment le cas de Mitchel Bakker. Arrivé en France en 2019, le joueur formé à l’Ajax ne sait pas encore de quoi son futur sera fait. Moins utilisé par Mauricio Pochettino que par Thomas Tuchel, le Néerlandais est lié à la Juventus par La Stampa.

Raiola a de bonnes relations avec les deux clubs

Selon le journal italien, l’agent du joueur Mino Raiola verrait d’un bon œil un départ de son joueur vers Turin. Le club de Massimiliano Allegri serait à la recherche d’une doublure à Alex Sandro (30 ans). Si le Brésilien est amené à conserver sa place de titulaire la saison prochaine, le profil de Mitchel Bakker ne laisse pas indifférent au sein du board turinois. Le représentant du joueur entretient de plus de très bonnes relations avec Paris et la Juventus, de quoi faciliter un éventuel transfert de son joueur de 20 ans.

Bakker a gagné la confiance de Pochettino

Remplaçant à l'arrivée de Mauricio Pochettino, Mitchel Bakker a petit à petit gagné la confiance de l'Argentin, au point de débuter la demi-finale aller de Ligue des champions (iconsport)
Remplaçant à l’arrivée de Mauricio Pochettino, Mitchel Bakker a petit à petit gagné la confiance de l’Argentin, au point de débuter la demi-finale aller de Ligue des champions (iconsport)

À la fin du mois de juin, le natif de Purmerend avait exprimé ses doutes quant à la saison prochaine dans les colonnes du Telegraaf :

« Nous allons nous asseoir autour d’une table et nous verrons quelle sera la perspective pour la saison prochaine. Bien sûr, je veux pouvoir jouer une saison complète. Il y a de l’intérêt, mais je suis curieux de savoir quels sont les projets de Paris. Aujourd’hui, je ne sais pas encore si je resterai, mais je ne peux pas me plaindre après cette saison. ».

Mitchel Bakker pour De Telegraaf

Car à Paris, Mitchel Bakker a fait plus que dépanner depuis deux saisons. Il compte déjà 45 apparitions sous le maillot rouge et bleu. En 2020-2021, le Néerlandais a profité de la grave blessure de Juan Bernat et des prestations mitigées de Laywin Kurzawa pour gagner du temps de jeu. L’international Espoirs a ainsi participé à 40 matchs, toutes compétitions confondues et a même gagné la confiance de Pochettino qui n’a pas hésité à l’utiliser lors des quarts de finale et des demi-finales aller et retour de la Ligue des champions. Il avait même été préféré à Abdou Diallo comme titulaire lors de la 1/2 aller face à Manchester City.

Bakker avait provoqué l’agacement de ses coéquipiers lors de PSG – Manchester City

S’il joue, Bakker sait aussi que son profil est la source de débats en interne et qu’il ne fait pas l’unanimité, auprès des supporters, de la direction et surtout des joueurs. Les images de l’agacement de Neymar, Kylian Mbappé et Marco Verratti lors de Paris – Manchester City avaient fait le tour des réseaux. Le Brésilien notamment avait pris à partie plusieurs fois son jeune coéquipier, lui reprochant avec véhémence certains de ses choix. Il se pourrait bien que les deux joueurs n’évoluent plus dans la même équipe la saison prochaine.

Personne(s) lié(s) à cet article : Mitchel Bakker
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires