dans

PSG : la drôle de mésaventure du club avant Leipzig

Descente en enfer…

Le PSG de Keylor Navas, Marquinhos et Presnel Kimpembe s'est fait une petite frayeur. Icon Sport
Le PSG de Keylor Navas, Marquinhos et Presnel Kimpembe s'est fait une petite frayeur. Icon Sport

Le PSG qui ne se présente pas forcément dans les meilleures conditions pour son prochain match de Ligue des Champions a vécu une scène ubuesque dans son hôtel. Plus

Comment bien préparer un match de Ligue des champions ? Sûrement pas en cumulant les absences parmi les joueurs comme c’est le cas pour le PSG actuellement. Le club de la capitale, qui possède un des effectifs les plus chers d’Europe, se retrouve quelque peu dépourvu à l’heure d’affronter Leipzig pour le troisième match de la compétition continentale. Et d’autres critères pourraient bien causer un stress additionnel.

Le PSG au piège de l’ascenseur

Les champions de France n’ont en effet pas vraiment pu préparer la rencontre de la meilleure façon possible. La raison ? Un problème très particulier qui s’est déroulé dans leur hôtel et a été relayé par Layvin Kurzawa, dans une story désormais supprimée.

Que s’est-il passé ? Et bien Presnel Kimpembe, Leandro Paredes, Angel Di Maria, Marquinhos, Bandiougou Fadiga, Abdou Diallo, Idrissa Gueye, Moise Kean, Colin Dagba et Kays Ruiz sont restés coincés pendant 50 minutes dans l’ascenseur ! Une panne qui a même nécessité l’intervention des pompiers. « Heureusement », Marco Verratti, phobique des ascenseurs, n’était pas au rendez-vous…

Le coup de gueule de Thomas Tuchel

Dans le même temps, c’est Thomas Tuchel, le coach du PSG, qui s’est offert une sortie assassine contre le club. Si les relations entre lui et Leonardo sont déjà compliquées, on sait que l’entraîneur allemand a aussi des difficultés avec certains membres de son effectif.

PSG : la drôle de mésaventure du club avant son match contre Leipzig
Thomas Tuchel a fait connaître son mécontentement. (DR)

Interrogé par la chaîne Sky Sport, celui qui a emmené le PSG en finale de la Ligue des champions ne semble plus se faire d’illusions sur son avenir.

Il n’y a pas eu de discussions à ce jour et après tout ce que j’ai accompli ici, toutes les options sont ouvertes pour moi, mais à un moment donné il faut arrêter de rêver. On verra.

Il regrette aussi le manque de reconnaissance malgré ses bons résultats.

Je suis au courant des critiques. On vit dans une bulle mais je vois ça. J’avais l’idée un peu naïve qu’après 4 titres et 1 finale on arrête de me remettre en question.

Un véritable ascenseur émotionnel…

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires