dans

PSG, Galtier : « Je ne veux pas être l’ambassadeur des entraîneurs français »

Une conférence de presse qui fait du bien !

Christophe Galtier, le nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain (Icon Sport)
Christophe Galtier, le nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain (Icon Sport)

En conférence de presse, Christophe Galtier est revenu sur différents points, notamment la période des transferts, l'arrivée de Renato Sanches, et son adaptation à sa nouvelle fonction. Extraits. Plus

La conférence de presse d’avant-match de Christophe Galtier nous a très rapidement fait oublier les insipides réponses de Mauricio Pochettino lorsqu’il était en poste au Paris Saint-Germain. Très à l’aise avec les questions des journalistes, l’ancien technicien des Aiglons n’a éludé aucun sujet et n’a pas cherché à esquiver les interrogations. Il est d’abord revenu sur le match du Trophée des Champions. Une réussite selon lui.

« Oui, on est bien physiquement. Le Trophée des Champions a été une bonne performance, ce qui permet d’accélérer le rythme. On a fait une bonne préparation, on n’a pas eu d’incidents musculaires, tout le monde a pu bien travailler. On a attaqué ensemble et on a défendu ensemble. On a concédé peu d’occasions sauf une aux six mètres et pour ne rien cacher, c’est ce qu’on a travaillé ce matin, on ne peut pas laisser d’occasions aussi faciles aux adversaires. » Ensuite, Galtier est revenu sur le système de jeu à 3 défenseurs.

« On peut avoir le sentiment quand on annonce qu’on joue à 3 ou à 5 que c’est un système défensif, mais je pense que c’est le contraire et que c’est un système qui peut nous amener à avoir beaucoup de monde en position offensive. Ce système permet d’attaquer en nombre et doit donner un juste équilibre pour éviter ces transitions.« 

Christophe Galtier en conférence de presse.

Galtier confirme l’arrivée de Renato Sanches

Alors que tout porte à croire que Renato Sanches va signer au Paris Saint-Germain, Christophe Galtier n’y est pas allé par quatre chemins. « C’est un joueur qui a des qualités que d’autres n’ont pas, notamment Marco Verratti et Vitinha, il est très explosif, percutant, avec de l’impact. Il y avait cette opportunité-là sur le marché : il connaît à la fois le championnat français et le très haut niveau. Il va devoir s’intégrer. Il va être en retard sur la préparation, mais il est totalement différent en terme d’explosivité, casser des lignes et aussi rattraper des coups sur le plan défensif. » Une recrue qui va donc être officialisée dans l’après-midi (du jeudi 4 août).

Christophe Galtier, l'entraîneur du PSG (iconsport)
Christophe Galtier, l’entraîneur du PSG (iconsport)

Toujours sur le mercato, Galtier n’a pas caché sa volonté de voir de nouveaux joueurs arriver. Interrogé sur le nombre de recrues qu’il souhaitait, le champion de France 2021 ne se cache pas. « Vous m’avez demandé combien, je vous réponds trois, après, je connais la difficulté du mercato. Et on est pas là pour empiler des joueurs. Je veux un certain nombre de joueurs dans mon effectif et des joueurs qui sont proches en termes de niveau pour avoir une saine concurrence. Est-ce que ces trois joueurs vont arriver vite, plus tard ou pas du tout, je ne le sais pas. Mais je sais que le club met tout en œuvre pour avoir le meilleur effectif.« 

Il ne veut pas représenter les entraîneurs français

Enfin, Christophe Galtier, interrogé sur son rôle dans le paysage des entraîneurs français, a expliqué ne pas vouloir être leur ambassadeur.

« Il y a toujours un côté non pas d’excitation, mais une réelle envie de rentrer dans la compétition. Quand le Paris-St germain se déplace, c’est souvent le match de la saison pour l’équipe qui reçoit et il y a cette envie de vivre tout cela. Ce que disent mes collègues, ça fait plaisir. Je fais en sorte d’être très solidaire avec mes collègues, on fait un métier très difficile. Mais je ne suis pas et je ne veux pas être l’ambassadeur des entraîneurs français. Je suis l’entraîneur du Paris Saint-Germain. Je suis l’entraîneur d’une équipe extraordinaire, d’un club hyper-exposé, un grand club. Je reçois avec plaisir les marques de soutien de tout le monde, mais ça doit s’arrêter là. Quand je vais jouer conte eux, ils vont vouloir me battre.« 

Christophe Galtier en conférence de presse.

Quoi qu’il en soit, ses conférences de presse seront un moment à ne pas manquer, chaque semaine.

(Propos de Galtier relayés par RMC Sport)

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
Personne(s) lié(s) à cet article : Christophe Galtier
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires