dans

PSG : entre Donnarumma et Navas, Galtier a fait son choix

Un gardien de trop à Paris.

Keylor Navas (à gauche) et Gianluigi Donnarumma, les gardiens de but du Paris Saint-Germain (iconsport)
Keylor Navas (à gauche) et Gianluigi Donnarumma, les gardiens de but du Paris Saint-Germain (iconsport)

La saison dernière, Keylor Navas et Gianluigi Donnarumma ont été les acteurs d'un turnover très critiqué dans les buts du Paris Saint-Germain. L'arrivée du nouveau coach, Christophe Galtier, devrait rapidement résoudre ce problème. Plus

Un turnover pesant pour tout le monde au PSG

L’été dernier, le Paris Saint-Germain avait frappé fort sur le marché des transferts en recrutant gratuitement Gianluigi Donnarumma. Le gardien de but, alors à l’AC Milan, venait tout juste d’être sacré champion d’Europe avec l’Italie. Dans la foulée, il a dû faire face à la concurrence du monument Keylor Navas, trois Ligues des champions au compteur avec le Real Madrid. Un turnover s’est vite installé au PSG. Donnarumma a joué moins en Ligue 1 (17 matches), davantage en C1 (5). Vous l’aurez compris, ce fut l’inverse pour Navas avec 21 journées de Championnat disputées et 3 en coupe d’Europe. Une situation qui ne devrait pas perdurer sous l’ère Galtier.

La boulette de Donnarumma avait fragilisé le PSG face au Real Madrid (iconsport)
La boulette de Donnarumma avait fragilisé le PSG face au Real Madrid (iconsport)

Galtier adoube Donnarumma, quid de Navas ?

Dès sa première conférence de presse cette semaine, le nouvel entraîneur du PSG a été cash sur cette question des gardiens de but. Pour le natif de Marseille, il faut d’emblée établir une hiérarchie. Selon L’Équipe, le désormais ex-coach de l’OGC Nice, ainsi que le conseiller sportif parisien Luis Campos, souhaitent faire de Gianluigi Donnarumma le titulaire au poste lors de la saison à venir. Un choix fort, porté sur l’avenir, le Transalpin ayant 12 ans de moins que Navas (23 contre 35). Est-ce à dire que le Costaricain, qui participera au Mondial 2022 en fin d’année au Qatar, va quitter la capitale sous peu ? Pas si sûr.

En mai dernier, Keylor Navas avait expliqué se sentir bien à Paris. Un sentiment partagé par sa famille. Néanmoins, on voit mal un tel monument cirer le banc une saison entière. Nos confrères expliquent que le PSG pourrait le laisser partir contre 10 millions d’euros environ. Rappelons qu’il reste deux ans de contrat au dernier rempart aux 162 matches sous les couleurs du Real Madrid.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
Personne(s) lié(s) à cet article : Gianluigi Donnarumma, Keylor Navas
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires