dans

Ousmane Dembélé : ses coéquipiers du Barça le surnomment en hommage à un géant du club !

Pas des plus faciles à assumer !

Ousmane Dembélé. Icon Sport
Ousmane Dembélé. Icon Sport

Ousmane Dembélé fait tellement de bien au Barça à son nouveau poste d'avant-centre que ses coéquipiers lui ont rendu hommage avec un nouveau surnom. Celui-ci n'est autre que le nom d'un ancienne légende du club au poste d'attaquant... Plus

Grâce à ses bonnes performances actuelles, Ousmane Dembélé commence à prendre de l’épaisseur au FC Barcelone. A tel point que ses coéquipiers lui ont trouvé un nouveau surnom : « Samuel Eto’o« . Pas le plus facile à porter…

Ousmane Dembélé. Icon Sport
Ousmane Dembélé. Icon Sport

Ousmane Dembélé sur les traces de Samuel Eto’o ?

D’un côté : Ousmane Dembélé, 23 ans et « seulement » 111 matchs pour le Barça (29 buts) en presque quatre saisons au club. De l’autre : Samuel Eto’o, leader d’attaque du Barça entre 2004 et 2009, qui a terminé son bail au club par un formidable sextuplé. En cinq saisons, l’attaquant camerounais a aligné 130 buts en 199 matchs. Triple champion d’Espagne, il a aussi été sacré deux fois en Ligue des champions avec les Blaugrana. Ousmane Dembélé est donc loin de pouvoir prétendre porter le nom de son glorieux aîné.

Samuel Eto'o avec le Barça en 2004. Icon Sport
Samuel Eto’o avec le Barça en 2004. Icon Sport

Mais cela n’a pas empêché le champion du monde français d’être surnommé ainsi par ses coéquipiers, comme il l’a confié lors d’une interview à beIN Sports ce samedi 11 avril. En réalité, il s’agit moins de le comparer à Eto’o que de lui rendre hommage. Depuis quelque temps, en effet, Dembélé a été repositionné au centre de l’attaque, où il enchaîne les performances de haut vol, au point de rappeler un certain virtuose camerounais..

« Comme maintenant je joue en pointe, on m’appelle Samuel Eto’o dans le vestiaire. »

Ousmane Dembélé lors d’une interview à beIN Sports

Le chevalier Lionel Messi au service de son seigneur Dembélé

Joueur d’élimination par excellence, supersonique et déroutant balle au pied, Ousmane Dembélé reste davantage fait pour un poste d’ailier qui semble taillé pour ses qualités. Au centre de l’attaque, ses lacunes à la finition sont trop préjudiciables. Néanmoins, il reste sur 3 buts en 5 matchs depuis qu’il a été replacé avant-centre. Le déclic pour devenir un épouvantail devant le but ?

Ousmane Dembélé. Icon Sport
Ousmane Dembélé. Icon Sport

Mais même s’il manque d’efficacité pour perdurer en tant qu’avant-centre, Dembélé apporte un vent de fraîcheur au Barça à ce poste. Il y est utilisé dans un registre totalement différent que sur un côté. Au front de l’attaque, il multiplie les appels en profondeur et fausse régulièrement compagnie aux défenses grâce à sa vitesse de feu. Au-delà de son entraîneur Ronald Koeman, c’est Lionel Messi en personne qui lui demande d’endosser ce rôle :

« Je prends plus la profondeur pour libérer de l’espace à Messi et Griezmann. Quand Messi a le ballon, il faut faire des courses, il faut demander le ballon. (Le 27 février) contre le FC Séville, qui joue haut, Messi me dit : ‘quand j’ai le ballon, va en profondeur, je vais te la mettre‘. « 

Ousmane Dembélé à beIN Sports
Lionel Messi félicite Ousmane Dembélé après un but. Icon Sport
Lionel Messi félicite Ousmane Dembélé après un but. Icon Sport

Résultat : un but crucial pour terrasser les partenaires de Jules Koundé (0-2) et se relancer dans la course au titre. Reste maintenant à acquérir de la régularité à ce poste, lui qui a été transparent contre le Real Madrid (1-2) lors du Clasico, samedi 10 avril. Et au lieu de se plaindre de l’arbitrage, les Blaugrana pourront peut-être bientôt trouver un nouveau surnom à Ousmane Dembélé. « Thierry Henry« , par exemple ?

Personne(s) lié(s) à cet article :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires