dans

OM, Mercato : Longoria ouvre grand la porte à un départ d’Álvaro cet hiver

Le défenseur espagnol n’entre pas dans les plans de Sampaoli, mais n’est pas chaud pour rejoindre Bordeaux…

Pablo Longoria a reconnu publiquement que l'OM travaillait à un départ d'Alvaro Gonzalez cet hiver (iconsport)
Pablo Longoria a reconnu publiquement que l'OM travaillait à un départ d'Alvaro Gonzalez cet hiver (iconsport)

Devenu le dernier défenseur central dans la hiérarchie à l’OM, Álvaro González (32 ans) a vu sa position se fragiliser encore davantage avec la signature de Sead Kolašinac, au point que son président Pablo Longoria s'est ouvertement positionné en faveur d'un départ du joueur cet hiver. Plus

Embouteillage en défense à Marseille

Ce jeudi 20 janvier, l’Olympique de Marseille présentait Sead Kolašinac. Le défenseur bosnien, arrivé libre après avoir résilié son contrat avec Arsenal, est la deuxième recrue de l’hiver marseillais. Profil polyvalent et joueur de caractère, l’ancien de Schalke 04 présente le profil voulu par Jorge Sampaoli pour remplacer Jordan Amavi, parti en prêt à l’OGC Nice. En signant l’international aux 43 sélections, l’OM devrait toutefois devoir alléger un secteur qui compte de nombreux éléments. Outre Kolašinac, Luan Peres, Álvaro González, William Saliba, Leonardo Balerdi, Duje Ćaleta-Car, voire Boubacar Kamara, s’il reste, sont susceptibles d’occuper un poste en défense centrale.

Álvaro poussé dehors par Longoria

Ce jeudi, Pablo Longoria n’a pas botté en touche au moment d’évoquer un potentiel départ. Le président marseillais a même ouvert en grand la porte à Álvaro González, désormais reculé en dernière position dans la hiérarchie des centraux du club phocéen. « Au niveau numérique, nous avons un joueur de trop, a ainsi reconnu l’Espagnol. Nous sommes ouverts à des portes de sortie pour certains joueurs. J’ai parlé avec Álvaro et son agent. Avec la venue de Sead et la présence de Luan qui peut jouer en défense centrale, on peut travailler ensemble pour trouver des solutions. La porte est ouverte », a-t-il poursuivi.

Álvaro pas chaud pour Bordeaux

À 32 ans, le défenseur central espagnol, s’il se sent bien à Marseille, a vu son temps de jeu fondre. Seulement utilisé cinq fois en championnat cette saison, il n’entre plus dans les plans de Jorge Sampaoli. En France comme en Espagne, plusieurs clubs se sont positionnés pour accueillir l’ancien de Villarreal. Bordeaux, Strasbourg et Saint-Étienne notamment ont étudié le dossier. Si les Verts ont enregistré des renforts à ce poste (Joris Gnagnon en attendant Eliaquim Mangala), les Girondins verraient d’un bon œil de pouvoir compter sur l’expérience d’Álvaro au moment de jouer leur maintien en Ligue 1.

Álvaro González ne serait pas tenté à l'idée de rejoindre Bordeaux (iconsport)
Álvaro González ne serait pas tenté à l’idée de rejoindre Bordeaux (iconsport)

Mais, d’après FootMercato, les récents résultats du club, sèchement battu 6-0 à Rennes le week-end dernier, et sa position au classement (19e) feraient hésiter le défenseur au point qu’on serait désormais « très pessimiste » quant à une venue de ce dernier en Gironde cet hiver. Pour Longoria, il va probablement falloir explorer d’autres horizons pour laisser filer un joueur sous contrat jusqu’en juin 2024 à Marseille.

Personne(s) lié(s) à cet article : Álvaro González, Pablo Longoria
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires