dans

OM, Longoria : « On doit en faire un précédent pour le football français »

Une mauvais image pour la L1.

Pablo Longoria a tenu à s'expliquer après la rencontre (iconsport)
Pablo Longoria a tenu à s'expliquer après la rencontre (iconsport)

Dimanche soir, lors de la rencontre entre l’OGC Nice et l’Olympique de Marseille (OM), des incidents ont eu lieu en seconde période avec un envahissement de terrain. Plus

Une mauvaise image pour la Ligue 1

L’image n’est vraiment pas belle pour le football français. Alors que les Niçois menaient au score, vers la 75e minute, des « supporters » de l’OGC Nice ont décidé de jeter une bouteille d’eau dans le dos du joueur de l’OM Dimitri Payet. Le Marseillais, qui a été chahuté tout le long de la rencontre, a décidé, logiquement agacé par ces agressions, de répondre en lançant à nouveau une bouteille en direction du kop niçois. Un geste qui a enflammé l’ambiance avec un envahissement de terrain, des agressions physiques et des images qu’on n’aimerait jamais revoir sur un terrain de football.

Jorge Sampaoli particulièrement énervé (iconsport)
Jorge Sampaoli particulièrement énervé (iconsport)

Longoria s’explique

De ce fait, l’OM a décidé de ne pas revenir sur le terrain, malgré l’accord du corps arbitral, du staff de sécurité et du préfet, pour faire reprendre le match. Une décision qui a donc provoqué une défaite de l’OM. Pablo Longoria, interrogé sur le sujet à l’issue du match, a tenu à s’expliquer le plus clairement possible.

« La Ligue a décidé de reprendre. Mais on a décidé pour la sécurité de nos joueurs, qui ont été agressés, de ne pas reprendre le match. La sécurité de nos joueurs n’était pas garantie. C’est la deuxième fois, on a déjà vécu ça à Montpellier où on avait décidé de continuer après les décisions prises. Ce qui s’est passé aujourd’hui (dimanche) est inacceptable. On doit en faire un précédent pour le football français. L’arbitre était avec nous et nous a confirmé que la sécurité n’était pas garantie. Mais la Ligue a décidé, pour des raisons d’ordre public, de reprendre le match. Ce n’est pas acceptable c’est pour ça qu’on a décidé de retourner à Marseille. »

Repris par L’Equipe

Aujourd’hui, toutes les images vont être analysées par les autorités. Des décisions seront très certainement prises afin de sanctionner les fautifs mais aussi pour faire en sorte que ça n’arrive plus.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique de Marseille (OM)
Personne(s) lié(s) à cet article : Pablo Longoria
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires