dans

OL, Peter Bosz : « La philosophie, c’est le foot offensif »

On en sait plus sur son style de jeu.

Peter Bosz nous dévoile ses plans avec l'OL (iconsport)
Peter Bosz nous dévoile ses plans avec l'OL (iconsport)

Lors d’une interview accordée à L’Equipe, Peter Bosz, l’entraineur de l’Olympique Lyonnais, a livré les coulisses de son arrivée à Lyon et la philosophie de jeu qu’il compte mettre en place. Plus

Peter Bosz explique son arrivée à l’OL

Il y a quelques semaines, l’Olympique Lyonnais a officialisé l’arrivée de Peter Bosz, après le départ de Rudi Garcia. L’entraineur néerlandais, qui a notamment eu l’occasion d’entrainer le Borussia Dortmund ou même dernièrement le Bayer Leverkusen, nous a dévoilé les coulisses de son arrivée sous les couleurs de l’OL.

« J’ai reçu un SMS de Vincent Ponsot (directeur du football) en vacances à Curaçao (une île des Caraïbes qui appartient aux Pays-Bas). On a fait ensuite une vidéo avec le président et Juninho. Le lendemain, j’étais dans l’avion vers Amsterdam puis vers Lyon. Les bonnes choses vont toujours vite. Si c’était resté en discussion trois-quatre semaines, je n’y aurais pas cru. Il y avait de la confiance des deux côtés. Deux jours plus tard, je repartais sur mon lieu de vacances et je me suis plongé dans les matches de l’OL. On a beaucoup parlé de la façon de jouer, ce qu’on voulait de moi et ce qu’ils pensaient. Tout commence par une philosophie. La philosophie, c’est le club, ce sont les fans. La philosophie, c’est le foot offensif mais 4-3-3, 3-5-2 ou 4-4-2, ça, je m’en fous. Ce sont les joueurs qui décident du système. »

L’Equipe
Peter Bosz avec l'Olympique Lyonnais (iconsport)
Peter Bosz avec l’Olympique Lyonnais (iconsport)

Il en dit plus sur sa philosophie

Lors de ses précédentes expériences, Peter Bosz a mis en place un système de jeu plutôt offensif. Même s’il considère que ça ne sert à rien d’avoir trop d’attaquants devant, il aime voir son équipe presser haut le ballon pour mettre en difficulté les adversaires.

« On a commencé dans le système le plus clair. C’est le meilleur pour effectuer un jeu de possession et presser l’adversaire à la perte. Après, on regardera. Si tu n’as pas d’ailiers, ça ne sert à rien de jouer avec trois attaquants par exemple. Je dois apprendre à connaître mes joueurs, certains sont revenus tardivement et d’autres vont arriver. Tu as besoin de les voir pour mieux appréhender. La télé nous montre où est le ballon mais je ne vois pas ce qui se passe ailleurs. Est-ce que les défenseurs organisent leur marquage préventif alors que le ballon est de l’autre côté ou est-ce qu’ils suivent le ballon et ne font rien ? Ces infos, je ne les accumule pas en vidéo. Le départ de Memphis ? Je ne regarde jamais en arrière sauf si c’est pour apprendre. Memphis est très dominant dans le jeu. Il n’est plus là, les autres joueurs ont plus de place pour eux. »

En espérant pour les Lyonnais que cette philosophie de jeu fonctionnera en Ligue 1, là où la possession est plutôt difficile à mettre en place.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires