dans

OL : Bosz a été « surpris » par l’annonce de Juninho sur son probable départ

L’entraîneur des Gones a aussi abordé le choc contre l’OM, dimanche 21 novembre !

Peter Bosz surpris. Icon Sport
Peter Bosz surpris. Icon Sport

Avant de recevoir l'Olympique de Marseille dimanche 21 novembre, Peter Bosz s'est présenté en conférence de presse. L'entraîneur de l'Olympique lyonnais a notamment été interrogé sur l'annonce de Juninho, le directeur sportif des Gones, qui a envisagé un départ en fin de saison. Plus

Bosz « essaie de voir le positif » dans le message de Juninho

Drôle de manière de préparer un « Olympico ». Alors que l’OL reçoit l’OM dimanche 21 novembre, le directeur sportif Juninho a jeté un pavé dans la marre rhodanienne en déclarant qu’il quitterait probablement les Gones en fin de saison. Et visiblement, son entraîneur Peter Bosz n’était pas au courant, comme le Néerlandais l’a confié en conférence de presse.

« J’ai été surpris, oui. Mais c’est sa décision, donc je ne peux rien dire là-dessus. (…) Je n’ai pas demandé au groupe ce qu’il a pensé de ça. Des joueurs sont peut-être très proches de lui, d’autres moins, mais je pense surtout à l’OL. Tout le monde l’aime. J’essaie de voir le positif dans ce message. Au moins, le club a plus de six mois pour trouver quelqu’un. »

Peter Bosz en conférence de presse

Bosz « attend une réaction de son équipe » après la déroute à Rennes

Une actualité qui a légèrement éclipsé le côté sportif, alors que Bosz commence lui-même à être sous pression. La dernière défaite à Rennes (1-4), où le club rhodanien a été affligeant, a semblé ramener l’OL au point de départ alors que l’entraîneur néerlandais est en poste depuis six mois.

Peter Bosz. Icon Sport
Peter Bosz. Icon Sport

Bosz attend donc une réaction de la part de ses hommes, expliquant être revenu en détail sur la déroute de Rennes pour qu’une telle performance ne se reproduise pas face à l’OM.

« Ce matin (vendredi 19 novembre), j’ai essayé d’expliquer exactement ce qui n’était pas bien à Rennes. Mais ce n’était pas difficile. Une bonne équipe ne peut pas perdre deux fois d’affilée. Là, j’attends une réaction de mon équipe. (…) Après Rennes, j’aurais préféré jouer deux jours après. Pour le cœur, le sang ! Je ne pense pas que mes joueurs aient peur. On doit beaucoup mieux jouer. Il faut avoir l’envie de jouer, de gagner ce match là. »

Peter Bosz en conférence de presse

« Jouer avec le cœur, mais aussi la tête »

Néanmoins, Peter Bosz n’a pas semblé très confiant, invoquant le court laps de temps pour préparer la rencontre et la qualité de l’adversaire.

« On joue Marseille après deux semaines sans voir le groupe. C’est comme ça. On a essayé de préparer, même si c’est très court. Normalement, tu as une semaine ou trois-quatre jours. (…) Marseille a de bons joueurs, un bon entraîneur, une façon de jeu qui n’est pas facile à jouer. L’entraîneur change beaucoup, d’un match à l’autre, mais aussi pendant le match. Ça peut être un match très tactique. Il ne faut pas seulement jouer avec le cœur, mais parfois avec la tête. »

Peter Bosz en conférence de presse
L'OM de Valentin Rongier, Bamba Dieng et Dimitri Payet peut se montrer déroutant. Icon Sport
L’OM de Valentin Rongier, Bamba Dieng et Dimitri Payet peut se montrer déroutant. Icon Sport

Pour ce faire, l’OL devrait pouvoir compter sur le retour de blessure de Moussa Dembélé. Léo Dubois, lui, sera absent après s’être blessé avec l’équipe de France.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires