dans

OM : avant Brest, Sampaoli laisse entendre que l’OM est meilleur avec Payet plutôt que Milik

« Le problème, c’est qu’on n’a pas encore su remplacer Payet quand il n’est pas là… »

Jorge Sampaoli, l'entraîneur de l'OM, adore Dimitri Payet. Icon Sport
Jorge Sampaoli, l'entraîneur de l'OM, adore Dimitri Payet. Icon Sport

Jorge Sampaoli, l'entraîneur de l'OM, était en conférence de presse avant le match de Ligue 1 contre Brest, samedi 4 décembre à 17h. Il a notamment souligné que son équipe devait apprendre à jouer sans Dimitri Payet, incertain contre le SB29. Plus

« Payet est un joueur indispensable pour nous, on a beaucoup plus de contrôle avec lui »

Depuis mercredi 1er décembre, l’OM est le nouveau dauphin du PSG en Ligue 1 après une victoire convaincante à Nantes (1-0). Il s’agit maintenant de conforter cette place contre Brest, samedi 4 décembre. Petit problème : Dimitri Payet ne s’est pas entraîné ce vendredi 3 décembre et est incertain pour la rencontre. Un petit problème qui peut vite en devenir un gros pour l’OM, tant le Réunionnais est vital à son équipe, comme l’a reconnu Sampaoli en conférence de presse.

« Dimitri ne s’est pas entraîné ce matin parce qu’il n’a pas récupéré totalement. Il reste sur deux matchs à très haute intensité, il est resté en salle aujourd’hui. On va voir son évolution dans les prochaines heures pour savoir s’il sera disponible. Payet est un joueur indispensable pour nous, on a beaucoup plus de contrôle quand il est là. Le problème c’est qu’on n’a pas encore su le remplacer quand il n’est pas là. Mais il va falloir apprendre, car il ne peut pas jouer tout le temps. »

Jorge Sampaoli en conférence de presse

« Il faut qu’on travaille avec Milik pour ne pas jouer moins bien avec un n°9 comme lui »

Et Payet ne rayonne pas seulement à son poste préférentiel de milieu offensif. Il est aussi brillant à la pointe de l’attaque, dans son rôle de faux n°9. Le souci, c’est que l’international français éclipse le « grantatakan » de l’OM, Arkadiusz Milik, qui peine à retrouver ses marques depuis son retour de blessure. Il a d’ailleurs été laissé sur le banc par Sampaoli lors du dernier match contre les Canaris au profit de Payet. Alors les Phocéens sont-ils vraiment meilleurs avec Payet plutôt que Milik en attaque ? Sampaoli n’a même pas voulu noyer le poisson…

Dimitri Payet est-il devenu une menace pour Arkadiusz Milik ? Icon Sport
Dimitri Payet est-il devenu une menace pour Arkadiusz Milik ? Icon Sport

« C’est pareil avec tous les neuf différents de Payet, pas que Milik. La présence de Payet en faux neuf aide le volume offensif de toute l’équipe. Dimitri Payet ressemble plus aux joueurs du milieu, donc ils le trouvent plus facilement. Concernant Milik, son absence lors de la préparation lui a fait perdre du temps dans le développement collectif. Il faut qu’on travaille sur cela, pour ne pas jouer moins bien avec un neuf pur comme lui. »

Jorge Sampaoli en conférence de presse

Sampaoli sur Gerson : « je pense qu’il est meilleur proche du but adverse »

En attendant, si Payet n’est pas remis pour affronter Brest, Milik devrait reprendre sa place. Et qui pour remplacer le Réunionnais au poste de milieu offensif ? Gérson tient la corde, lui qui a marqué son premier but depuis plus de 3 mois contre les Nantais. Le milieu brésilien était alors positionné en soutien de Payet, et c’est une place à laquelle Sampaoli souhaite fixer son joueur.

Gérson a marqué son premier but avec l'OM depuis plus de trois mois, mercredi 1er décembre, contre Nantes. Icon Sport
Gérson a marqué son premier but avec l’OM depuis plus de trois mois, mercredi 1er décembre, contre Nantes. Icon Sport

« On a vu plusieurs versions de Gérson dans sa carrière, un joueur plus proche de la surface, ou plus loin comme au Brésil. Pour nous, je pense que le mieux c’est qu’il soit plus proche du but adverse, pour avoir une meilleure relation offensive avec les autres. Selon nous il est plus déterminant à cet endroit là. Sur son état d’esprit, je dis toujours que quand on est critiqué, il faut répondre sur le terrain. C’est le football, il faut l’accepter. Si l’on accepte pas les critiques, cela va être très difficile de durer dans ce sport. »

Jorge Sampaoli en conférence de presse

Sampaoli incite Amavi à « chercher une porte de sortie »

Enfin, Sampaoli s’est exprimé sur le cas Jordan Amavi. L’entraîneur agentin, qui ne semble pas compter sur le latéral gauche français, a incité ce dernier à trouver du temps de jeu ailleurs.

« C’est une situation particulière pour lui. Il a eu beaucoup de blessures la saison dernière, on n’a pas vraiment pu l’évaluer en arrivant. En début de saison, il a souffert de notre système, avec ces trois centraux et un piston, alors que lui est plus un latéral linéaire, qui fait des allers-retours dans son couloir. Quand on l’a essayé en troisième défenseur central ou en latéral hybride, ça ne s’est pas très bien passé pour lui, donc il n’a pas beaucoup joué. Jordan ou d’autres ont le droit, s’ils le veulent, de chercher une porte de sortie. L’important c’est que le joueur progresse, c’est une responsabilité de l’entraîneur. Si on n’y arrive pas, peut-être qu’une autre équipe pourra l’y aider. Certains joueurs ne se sont pas bien adaptés, mais c’est un processus. Il y aura des erreurs, mais c’est le chemin qu’on a choisi, et on doit continuer. »

Jorge Sampaoli en conférence de presse
Jordan Amavi ne fait pas partie des plans de Jorge Sampaoli... Icon Sport
Jordan Amavi ne fait pas partie des plans de Jorge Sampaoli… Icon Sport

Il y aura donc d’autres laissés-pour-compte à l’OM…

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires