dans

OM : Alvaro pousse un coup de gueule après la défaite à Saint-Etienne

Il faut pas fâcher le défenseur…

Alvaro était particulièrement énervé après la défaite (iconsport)
Alvaro était particulièrement énervé après la défaite (iconsport)

À l’issue de la défaite concédée sur la pelouse du Stade Geoffroy-Guichard face à Saint-Etienne, Alvaro Gonzalez a tenu à pousser un coup de gueule aux micros de Canal +. Plus

Alvaro particulièrement agacé après la défaite

Pour pouvoir viser l’Europe, l’OM n’a pas vraiment le droit à l’erreur et après la défaite concédée sur la pelouse de Saint-Etienne, les Marseillais se privent d’une très probable qualification pour l’Europa League. Actuellement cinquième du classement, les Phocéens se retrouvent entourés de Lens, sixième, avec le même nombre de points, mais une moins bonne différence de buts, et de Rennes, septième, avec un point en moins. Même s’ils ont encore les cartes entre les mains, les Marseillais n’auront plus vraiment le droit à l’erreur, et Alvaro, assez furieux après la défaite de samedi, a tenu à le repréciser.

« Je suis énervé car on n’a pas marqué de but aujourd’hui. Je crois que l’équipe ne comprend pas l’importance de ce genre de matches pour être européen l’an prochain. On attend le résultat de Rennes et après, on aura besoin de gagner. Sinon, on ne sera pas européen. C’est la vérité »

Canal +

Sampaoli bouge aussi ses joueurs

Sampaoli n'a pas hésité à bouger ses joueurs (iconsport)
Sampaoli n’a pas hésité à bouger ses joueurs (iconsport)

Dimanche prochain, l’OM recevra Angers au Stade Vélodrome pour le compte de la 37ᵉ journée de Ligue 1. Une rencontre à la portée des Marseillais qui affronteront une équipe angevine qui n’a plus rien à jouer cette saison. Une contre-performance pourrait permettre à Lens et Rennes de passer devant à une journée de la fin et mettrait donc sérieusement en difficulté le club phocéen.

Pour booster ses joueurs, Jorge Sampaoli a également voulu leur mettre un coup de pression avant ces deux échéances importantes.

« Si je pense les joueurs concernés par cet objectif ? Oui, j’en suis convaincu. On est toujours en lien quotidien avec ce rêve et cette possibilité de jouer l’Europe la saison prochaine. Il peut y avoir des sensations différentes, des perspectives différentes selon les joueurs. Mon obligation en tant que coach est de réunir tout le monde vers un même objectif. Tout cela définit l’avenir du club. On doit penser au club et rester compétitifs, ne pas offrir 45 minutes à l’adversaire en raison de notre passivité. »

Canal +

Que cela soit avec Alvaro ou Sampoali, les Marseillais sont maintenant prévenus.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires