dans

OL, Mercato : Aulas confirme l’arrivée d’Henrique Silva

Les bons plans mercato de Juninho

Jean-Michel Aulas l'a confirmé : le latéral gauche brésilien Henrique Silva va rallier l'OL. Icon Sport
Jean-Michel Aulas l'a confirmé : le latéral gauche brésilien Henrique Silva va rallier l'OL. Icon Sport

Jean Michel Aulas a confirmé lundi 7 juin 2021 l'arrivée imminente du latéral gauche brésilien Henrique Silva. Le joueur de 27 ans doit couvrir le probable départ de Maxwel Cornet cet été. Plus

L’Olympique Lyonnais commence à s’activer sur le marché des transferts après une fin de saison plutôt agitée. Moins de deux semaines après l’arrivée de la première recrue Damien Da Silva, le président Jean-Michel Aulas a confirmé que les Gones tiennent un nouveau renfort. Il s’agit du latéral gauche brésilien Henrique Silva, qui devrait prochainement débarquer dans le Rhône.

A 27 ans, Henrique Silva (à droite) va faire le grand saut en Europe en rejoignant l'OL. Icon SPort
A 27 ans, Henrique Silva (à droite) va faire le grand saut en Europe en rejoignant l’OL. Icon SPort

Henrique Silva, une arrivée estampillée Juninho

Fidèle à son nouveau penchant pour le Brésil depuis l’arrivée de Juninho comme directeur sportif, Lyon est encore allé piocher de l’autre côté de l’Atlantique, après Jean Lucas et Bruno Guimarães notamment. L’ancien milieu offensif lyonnais a de nouveau fait jouer son réseau pour recruter Henrique Silva… un joueur qui a été son coéquipier à Vasco da Gama en 2013 !

Juninho jouait encore en 2013 avec Vasco da Gama, le club formateur de sa nouvelle recrue Henrique Silva. Icon Sport
Juninho jouait encore en 2013 avec Vasco da Gama, le club formateur de sa nouvelle recrue Henrique Silva. Icon Sport

A 27 ans, ce latéral gauche n’a jamais quitté son club formateur, rétrogradé en D2 brésilienne la saison passée. Avec plus de 100 matchs de première division au compteur, le natif de Rio reste une valeur sûre du championnat brésilien. Mais surtout : il débarque libre, et l’OL va donc ficeler une arrivée à 0 euro.

Juninho et Jean Michel Aulas sont apparus soudés pendant cette fin de saison agitée (iconsport)
Juninho et Jean Michel Aulas sont apparus soudés pendant cette fin de saison agitée (iconsport)

Jean-Michel Aulas l’a lui-même reconnu : Henrique Silva arrive surtout pour colmater les brèches du côté gauche de la défense lyonnaise. Tout comme Damien Da Silva, le latéral fait plutôt office de joueur d’appoint. Mais le patron lyonnais ne lésine pas sur ce transfert dont le mérite en revient à Juninho, comme « JMA » l’a souligné lors de l’émission Tant qu’il y aura des Gones, du média Olympique et Lyonnais :

« (Da Silva et Henrique Silva) ne sont peut-être pas les premiers choix à l’instant T, mais (Henrique Silva) était chassé par deux autres clubs français et deux clubs étrangers. Il est venu parce qu’il connaît Lyon et Juninho. »

Jean-Michel Aulas à Tant qu’il y aura des Gones

Qu’attendre de Henrique Silva ?

L’expérience d’Henrique Silva au très haut niveau reste maigre, puisqu’il n’a disputé que huit matchs de Copa Libertadores (l’équivalent de la Ligue des champions en Amérique du Sud). Il n’a aussi délivre que cinq passes décisives en 135 rencontres depuis 2013. L’ex-international U20 brésilien est néanmoins décrit comme un joueur offensif, qui apportera une solution bienvenue à l’OL lors d’une saison prochaine qui s’annonce chargée. En terminant quatrième de Ligue 1, les Gones disputeront en effet la Ligue Europa la saison prochaine.

Et l’OL fait bien de s’activer dans le sens des arrivées : la fin de saison tendue des Gones, qui ont laissé filer la qualification en Ligue des champions, a laissé des traces. Après le départ fracassant de l’entraîneur Rudi Garcia, plusieurs joueurs devraient quitter le navire. Jean-Michel Aulas a notamment assuré avoir reçu des « des offres consistantes pour au moins trois joueurs« . Tandis que Memphis Depay est déjà parti, le départ de Maxwel Cornet semble lui aussi inévitable. L’OL a donc assuré ses arrières avec Henrique Silva, et pourra dire adieu à son international ivoirien sans avoir la peur du vide.

Memphis Depay lors de la défaite face à Nice la dernière journée de Ligue 1 (iconsport)
Memphis Depay lors de la défaite face à Nice la dernière journée de Ligue 1 (iconsport)
Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL)
Personne(s) lié(s) à cet article : Henrique Silva
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires