dans

OL : Lorient, Troyes, Riou, Tolisso… le point presse de Peter Bosz

Le coach lyonnais a fait le tour des sujets du moment.

Peter Bosz, l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais (iconsport)
Peter Bosz, l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais (iconsport)

Ce vendredi 19 août 2022, l'Olympique Lyonnais retrouvera le quotidien de la Ligue 1 avec la réception de Troyes. À deux jours du match, Peter Bosz, le coach de l'OL, a livré ses impressions à l'occasion d'une conférence de presse. Morceaux choisis. Plus

Au repos forcé le week-end dernier, l’Olympique Lyonnais s’apprête à retrouver les pelouses de Ligue 1 ce vendredi. Au programme, la réception de Troyes, une formation mal en point en ce début de saison. L’OL le sait, de surcroît devant son public, il n’aura pas le droit à l’erreur. Ce mercredi 17 août 2022, Peter Bosz, l’entraîneur néerlandais des Gones, a évoqué le match à venir. Ainsi que l’absence de son gardien Anthony Lopes, ou encore la gestion de Corentin Tolisso. Extraits.

À Lorient, « le terrain était dangereux pour les joueurs »

Dans un premier temps, Peter Bosz est revenu sur le report de Lorient – Lyon dimanche dernier, alors qu’il espérait faire le déplacement avec son équipe. « Malheureusement, on n’a pas joué mais je comprends car le terrain était dangereux pour les joueurs. C’est comme cela. On va jouer ce vendredi. On a fait une opposition entre nous avec deux fois 45 minutes« , a-t-il expliqué. Pour rappel, le Festival interceltique de Lorient a fortement dégradé la pelouse du Moustoir, ce qui a rendu le report de ce match de la 2e journée de Ligue 1, inéluctable.

Peter Bosz, coach de l'Olympique Lyonnais (iconsport)
Peter Bosz, coach de l’Olympique Lyonnais (iconsport)

Puis le technicien néerlandais de 58 ans a livré son ressenti sur la rencontre à venir face à un adversaire en plein doute, Troyes. « J’ai vu le match de Troyes contre Toulouse (0-3, NDLR). C’est toujours compliqué comme début de saison. Mais c’est important pour moi de penser à mon équipe et à la manière de battre une équipe qui a perdu deux fois« , a ainsi lâché Bosz. Mais après une victoire étriquée face au promu Ajaccio pour débuter au Groupama Stadium (2-1), nul doute que l’Olympique Lyonnais ne prendra pas la réception des Troyens à la légère.

« Très content » de Riou, assure Peter Bosz

La réception de Troyes sera aussi le théâtre d’un double évènement. Anthony Lopes, titulaire indiscutable dans les buts de l’OL, sera absent pour cause de suspension. De ce fait, c’est Rémy Riou, de retour chez les Gones cet été, qui va démarrer la rencontre. « Il va faire ses débuts comme titulaire avec son club formateur à 35 ans. Ce n’est pas un jeune gamin mais je comprends l’excitation de commencer dans ce stade dans son club formateur. Il travaille bien tous les jours avec Vercoutre. Je suis très content de lui depuis qu’il est là et maintenant il peut le montrer à tout le monde« , a ainsi commenté Peter Bosz sur ce changement de gardien.

J’attends de mes joueurs qu’ils prennent des initiatives. Je veux qu’ils parlent entre eux sur le terrain et c’est plus facile avec des joueurs comme Lacazette et Tolisso.

Peter Bosz, le coach de l’OL, en conférence de presse avant Troyes.

Enfin, l’ancien coach de l’Ajax Amsterdam a fait le point sur les forces en présence : « On s’est entraîné avec pas mal de joueurs. Diomandé et Boateng n’étaient pas là pour raisons médicales. Malo Gusto est malade mais devrait s’entraîner jeudi. » Tout en faisant un nouveau point sur Corentin Tolisso. L’ancien du Bayern Munich a bénéficié d’une semaine de préparation supplémentaire du fait du report de Lorient. « Il n’est pas prêt pour 90 minutes mais il progresse de semaine en semaine et pourra jouer plus de 25 minutes. Je vais lui dire demain (jeudi) s’il débutera ou s’il rentrera« , a conclu Peter Bosz. Nul doute que le champion du monde français a des fourmis dans les jambes.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL)
Personne(s) lié(s) à cet article : Peter Bosz
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires