dans

OL : Et si Juninho devenait le futur entraîneur de Lyon ?

Ce petit signe qui ne trompe pas.

Juninho - Photo : IconSport
JUNINHO of Lyon during the Ligue 1 match between Toulouse FC and Olympique Lyon at Stadium Municipal on November 2, 2019 in Toulouse, France. (Photo by Manuel Blondeau/Icon Sport) - JUNINHO - Stadium Municipal - Toulouse (France)

Juninho s'apprêterait-il à prendre plus de responsabilités à Lyon ? Le directeur sportif est sur le point de passer ses diplômes d'entraîneur ce qui pourrait lui ouvrir grand les portes du banc de l'équipe première. Plus

Du côté de Lyon, on ne cherche plus l’entraîneur de l’équipe première pour la saison prochaine. Pour succéder à Rudi Garcia et après l’échec de la piste Christophe Galtier, c’est finalement Peter Bosz qui a été retenu. Mais le club de Jean-Michel Aulas pourrait bien se projeter plus loin avec Juninho.

Juninho passe ses diplômes d’entraîneur

Le nom de Juninho était déjà revenu avec insistance du côté de Lyon ces dernières semaines pour succéder à Rudi Garcia. Actuellement directement sportif du club, beaucoup rêvaient de le voir s’asseoir sur le banc de touche à la façon d’un Zinedine Zidane au Real Madrid. Mais il avait très vite écarté cette option.

En fait, Juni n’avait tout simplement pas le droit d’occuper officiellement le poste d’entraîneur d’une équipe professionnelle de Ligue 1. En effet, le Brésilien n’a pas les diplômes d’entraîneur requis par les institutions. Mais les choses sont en train de changer selon RMC. Vendredi, il a passé un entretien à Tola Vologe afin d’entrer dans la promotion 2021-2022 du brevet d’entraîneur de football (BEF).

Juninho n'apprécie vraiment pas Rudi Garcia (iconsport)
Juninho n’était pas fan de Rudi Garcia (iconsport)

Techniquement, cette formation qui dure six semaines, étalées sur une période d’un an, permet d’entraîner jusqu’en Régional 1. Ensuite, il est possible de passer le diplôme d’entraîneur supérieur (DES) qui dure lui aussi un an. Mais, il manquera encore le brevet d’entraîneur professionnel de football (BEPF) qui constitue le sésame indispensable pour pouvoir entraîner en Ligue 1.

Un symbole à Lyon

Avant lui, des joueurs retraités comme Anthony Le Tallec sont déjà passés par cette formation. L’ancien gardien Rémy Vercoutre aurait lui aussi passé un entretien afin de rejoindre la formation.

Bien sûr, dans la capitale des Gaules, le nom de Juninho a un écho très particulier et de nombreux supporters des Gones rêvent sans aucun doute de voir devenir entraîneur celui qui les a tant fait rêver avec son talent de tireur de coup-franc. Sept fois champion de France avec l’OL, il a aussi marqué 100 buts. Son nom est indéniablement associé à certaines des plus belles pages récentes de l’histoire du club.

Lui-même n’a jamais caché son souhait de devenir entraîneur mais il a aussi martelé qu’il voulait prendre son temps, estimant que même son statut de légende à Lyon ne le protégerait pas face à des échecs sportifs.

« Ce n’est pas parce que je m’appelle Juninho, que j’ai une histoire à Lyon, que je ne vais pas être viré au bout de trois, quatre, cinq ou six mois si les choses ne marchent pas bien ».

Juninho en décembre 2015.
Juninho est une légende pour les fans de l'Olympique Lyonnais. Photo : IconSport.
Juninho est une légende pour les fans de l’Olympique Lyonnais. Photo : IconSport.

Certaines mauvaises langues n’hésitaient pas à susurrer ces derniers jours que Juninho pourrait en fait devenir l’entraîneur de Lyon dès cette année, en utilisant un prête-nom diplômé. Le profil de Peter Bosz et son engagement pour deux ans incitent à penser que ce ne devrait pas être le cas. Un dossier qui sera tout de même à suivre durant la saison à venir. Pas sûr qu’entre ses fonctions de directeur sportif et son retour sur le banc de l’école, Juninho aura vraiment le temps de faire autre chose…

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL)
Personne(s) lié(s) à cet article : Juninho
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires