dans

Nice – OM : Christophe Galtier nie avoir donné une gifle

Chacun se fera son idée.

Christophe Galtier s'est exprimé en conférence de presse sur les tristes évènements du match contre l'Olympique de Marseille (IconSport)
Christophe Galtier s'est exprimé en conférence de presse sur les tristes évènements du match contre l'Olympique de Marseille (IconSport)

Christophe Galtier était en conférence de presse hier, jeudi 26 août 2021. Il en a profité pour revenir sur les évènements marquants du match de dimanche dernier face à l'OM. Plus

Christophe Galtier en conférence de presse

Quelques jours après le triste spectacle de l’Allianz Riviera, Christophe Galtier a souhaité se justifier sur l’accusation de la gifle qu’il aurait donné au directeur technique de l’Olympique de Marseille.

Dimanche dernier, le 22 août 2021, se déroulait la rencontre Nice-Marseille pour le compte de la 3ᵉ journée du championnat de France de Ligue 1. Alors que les Niçois menaient 1-0 et qu’il restait environ 15 minutes de jeu, des spectateurs jetèrent des bouteilles sur Dimitri Payet. Passablement agacé, le joueur marseillais répondit en renvoyant deux d’entre elles dans les tribunes. La situation dégénéra alors et plusieurs spectateurs descendirent sur le terrain. Cet envahissement engendra ensuite plusieurs bagarres. Suite à cet évènement, le match fut arrêté à la 76ᵉ minute avant toutefois de reprendre une heure et demie plus tard… Mais sans la présence des joueurs de l’Olympique de Marseille.

Face aux accusations à son encontre, Christophe Galtier a tenu à s'expliquer lors d'une conférence de presse (IconSport)
Face aux accusations à son encontre, Christophe Galtier a tenu à s’expliquer lors d’une conférence de presse (IconSport)

Christophe Galtier se justifie

Hier, jeudi 26 août 2021, Christophe Galtier s’est présenté à la conférence de presse en lien avec le prochain match, face à Bordeaux. Il en a alors profité pour revenir sur un évènement marquant. Accusé d’avoir giflé David Friio, le directeur technique de Marseille, il a souhaité donner sa propre version afin de s’expliquer. « Évidemment, j’ai vu, lu et entendu. La commission de discipline travaille sur l’ensemble des événements, il faut la laisser faire. Après, il y a aussi la personne que j’aurais soi-disant agressé, à qui il faut poser la question. Ma version, ce n’est pas la version. Elle est simple. Je connais David Friio, même si nous n’avons pas travaillé ensemble, on s’est croisé à Saint-Etienne. Quand il est entré sur le terrain, je l’ai vu, ça faisait un moment qu’il y avait du monde. Je lui ai demandé à ce que tout le monde puisse rentrer dans le vestiaire. Je l’ai pris par le cou et à ce moment-là, il a baissé sa tête. Il n’y avait chez moi aucune intention d’agresser David Friio. Cinq minutes après, on est dans le couloir du stade et on parle ensemble. Avec les images, on fait des zooms et des pauses. Un geste comme ça devient une gifle ou un coup de poing. »

Dans le collimateur de la Commission de Discipline

Christophe Galtier est dans le collimateur de la Commission de la Discipline depuis qu’une vidéo le montre en train d’agripper le directeur technique de l’OM. La potentielle sanction pourrait être sévère. Resté dans le mutisme jusqu’à la conférence de presse, il a donc décidé de se justifier. À deux jours d’un match important face à Bordeaux, les explications de l’entraîneur champion de France avec Lille ne réussiront peut-être pas à convaincre les plus sceptiques. Enfin, Christophe Galtier a tenu aussi à féliciter ses joueurs de ne pas s’être répandus dans les médias après le match. « Ils ont eu la bonne attitude et ce n’était pas évident. Ils se sont bien comportés et sur ça, je les ai félicités, à la fois sur le comportement et de ne pas envenimer les choses sur les médias ou les réseaux sociaux. »

Christophe Galtier lors du match OGC Nice - Olympique de Marseille (IconSport)
Christophe Galtier lors du match OGC Nice – Olympique de Marseille (IconSport)

Un résultat toujours pas validé

Le score de la rencontre entre Nice et Marseille n’a toujours pas été validé par la ligue. Cependant, les premières sanctions sont tombées mercredi 25 août 2021. Elles condamnent l’OGC Nice à jouer son prochain match à l’Allianz Riviera à huis-clos. L’Olympique de Marseille n’est pas en reste. Pablo Fernandez, le préparateur physique du club est suspendu de toutes fonctions officielles à titre conservatoire suite à un coup violent porté à la gorge d’un supporter.

Le 8 septembre prochain, d’autres sanctions devraient donc tomber et Chistophe Galtier se sait en danger. Ce match de la honte restera dans les mémoires. Il faut dorénavant espérer une prise de conscience collective afin que cela ne se reproduise plus.

Équipe(s) liée(s) à cet article : OGC Nice
Personne(s) lié(s) à cet article : Christophe Galtier
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires