dans

Nice, Galtier : « je suis persuadé que c’est le bon projet »

L’entraîneur français a détaillé les raisons de son choix.

Christoph Galtier a tenu une conférence de presse de présentation à Nice, où il a expliqué le choix de rejoindre les Aiglons. Icon Sport
Christoph Galtier a tenu une conférence de presse de présentation à Nice, où il a expliqué le choix de rejoindre les Aiglons. Icon Sport

Lors de sa conférence de presse de présentation à Nice, mardi 29 juin, Christophe Galtier a défendu son choix de privilégier l'OGCN plutôt que des clubs plus huppés. L'entraîneur français estime qu'il est fait pour ce genre de défi, où il s'agit de faire grandir un club plutôt que de maintenir une grosse écurie à un niveau déjà élevé. Galtier a d'ailleurs confié que ses dirigeants ne lui avaient pas fixé "d'objectifs précis". Plus

Galtier détaille les raisons de son choix

La volonté du président lillois Olivier Létang de retenir Christophe Galtier n’aura donc pas suffi. L’entraîneur de 54 ans s’est officiellement engagé avec l’OGC Nice, lundi 28 juin. Un choix qui peut paraître surprenant, mais qui ne l’est pas vraiment en tenant compte des aspirations de Galtier. L’ancien entraîneur du LOSC a expliqué sa décision lors de sa conférence de presse de présentation, mardi 29 juin.

« Passer du champion de France à Nice, je comprends évidemment que ça peut interpeller. Mais je sais ce que je veux, je sais où je veux aller. Je suis persuadé que c’est le bon projet par rapport à ce que je veux faire de la suite de ma carrière. »

Christophe Galtier lors de sa conférence de presse de présentation

Christophe Galtier, un guérisseur-bâtisseur

Christophe Galtier est un entraîneur « guérisseur » , passé maître dans l’art de redresser des équipes mal en point pour les ramener à un niveau très satisfaisant. A Saint-Etienne, il a repris un club relégable en décembre 2009 pour notamment remporter la Coupe de la Ligue en 2013 après 32 ans sans trophée pour le club. Au LOSC, il a atteint son apogée avec les Dogues, 18es de Ligue 1 au moment de son arrivée en décembre 2017 et champions de France trois ans et demi plus tard.

Christophe Galtier a ramené les Verts sur la voie du succès, avec un titre en Coupe de la Ligue 2013. Icon Sport
Christophe Galtier a ramené les Verts sur la voie du succès, avec un titre en Coupe de la Ligue 2013. Icon Sport

« A Saint-Etienne, quand j’ai pris la relève d’Alain Perrin, on a vu où était le club et ce qu’on a fait ensemble. A Lille, on était dans une mauvaise position pour finir très haut. Peut-être que je suis ce type d’entraîneur et pas un autre. »

Christophe Galtier lors de sa conférence de presse de présentation

Une nouvelle page à écrire avec l’ambitieux Nice

A Nice, la donne sera légèrement différente pour Christophe Galtier. L’OGC Nice est moins moribond sportivement que ne l’étaient l’ASSE et le LOSC, ayant disputé la Ligue Europa la saison dernière après sa 5e place de Ligue 1 en 2019/2020. Mais surtout, Galtier débarque dans un club très ambitieux après son rachat en 2019 par le groupe pétrochimique Ineos et l’arrivée du directeur du football Julien Fournier la même année. « A Nice, on ne va pas partir d’une feuille blanche. Il y a une structure, un fort potentiel, on ne part pas de zéro », a-t-il d’ailleurs reconnu.

Christophe Galtier devra répondre aux attentes d'un duo ambitieux à Nice : le président Jean-Pierre Rivère (à gauche) et le directeur du football Julien Fournier (à droite). Icon Sport
Christophe Galtier devra répondre aux attentes d’un duo ambitieux à Nice : le président Jean-Pierre Rivère (à gauche) et le directeur du football Julien Fournier (à droite). Icon Sport

Néanmoins, l’entraîneur français a indiqué que son nouveau club ne lui avait pas fixé d’obligations de résultats : « on ne m’a pas donné d’objectif précis. » Mais Galtier sait qu’il ne débarque pas en terre de bisounours. En décembre 2020, Patrick Vieira avait été démis de ses fonctions pour mauvais résultats. La direction des Aiglons avait jugé le champion d’Europe 2000 incapable de porter son nouveau projet basé sur les jeunes joueurs à fort potentiel. Christophe Galtier ne devrait pas bénéficier de plus d’indulgence. Mais construire avec des jeunes, il a déjà prouvé qu’il savait faire…

Personne(s) lié(s) à cet article : Christophe Galtier
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires