dans

Naples : Allan s’explique sur son faux-départ au PSG

Ça s’est joué à rien !

Lorsqu'il évoluait à Naples, Allan aurait pu signer au PSG. (Icon Sport)
Lorsqu'il évoluait à Naples, Allan aurait pu signer au PSG. (Icon Sport)

Il y a quelques années, le Brésilien Allan avait failli signer au PSG. L’ancien milieu de Naples explique enfin ce qui a fait capoter l'opportunité de sa carrière. Plus

Une histoire de détails

Lors du mercato d’hiver 2019, le PSG a besoin d’un milieu de terrain. Les hommes de Thomas Tuchel sont largement en tête du championnat, mais ont difficilement terminé premiers de leur groupe de Ligue des champions, devant Liverpool et Naples. Et c’est dans l’effectif des Napolitains que les Parisiens voient une opportunité de se renforcer. Le Brésilien Allan, coté à environ 60 millions d’euros à l’époque.

Allan (Everton) au duel avec Pulisic (Chelsea). (Icon Sport)
Allan (Everton) au duel avec Pulisic (Chelsea). (Icon Sport)

Trois ans plus tard, Allan a avoué au Corriere Dello Sport que le transfert était quasiment bouclé : « Le PSG ? Disons que c’était fait. » Mais le Brésilien ne signera finalement jamais pour le club parisien. La faute à des exigences trop ambitieuses dans le camp du milieu de terrain. A priori, ça ne s’est pas joué à grand-chose.

« L’opération semblait convenir à toutes les parties jusqu’à ce qu’une demande ait été considérée comme exagérée.« 

Allan pour le CDS – Propos traduits par FootMercato

Pour Allan, le train est passé

Après l’échec du dossier Allan, le PSG recrutera finalement Leandro Paredes. Pour un bilan mitigé. Si l’Argentin est toujours au club et n’a jamais été considéré comme indésirable, ses performances ont souvent été critiquées par les observateurs. Il n’aura jamais apporté la plus-value recherchée lors de l’hiver 2019. Deux mois plus tard, Paris était éliminé en huitième de finale de Ligue des champions par Manchester United.

Le club de la capitale n’est pas le seul qui puisse regretter l’échec du plan initial. Allan aussi. Le Brésilien, qui avait 28 ans à l’époque, a probablement raté la meilleure opportunité de sa carrière. Il était alors considéré comme un des meilleurs milieux défensifs du monde et avait clairement une place à prendre au PSG. Aujourd’hui à Everton, il n’est plus estimé qu’aux alentours de 20 millions d’euros. Alors, cet épisode laisse un goût amer.

« Une déception ? On peut le dire. […] C’était une opportunité énorme et aussi une nouvelle expérience, même sur le plan personnel.« 

Allan pour le CDS – Propos traduits par FootMercato
Personne(s) lié(s) à cet article : Allan
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires