dans

Monaco va bien toucher une très jolie somme pour Mbappé

Une prime négociée en 2017 !

Kylian Mbappé, longtemps évoqué au Real Madrid, a finalement prolongé au Paris Saint-Germain (Icon Sport)
Kylian Mbappé, longtemps évoqué au Real Madrid, a finalement prolongé au Paris Saint-Germain (Icon Sport)

Les supporters monégasques en ont douté, ils peuvent se rassurer. Le PSG versera bien à l’ASM une prime négociée dans le contrat de Kylian Mbappé à l'été 2017. Explications. Plus

La prime cachée

C’est le non-transfert du siècle. Après plusieurs mois de tractations et de rumeurs dans tous les sens, Kylian Mbappé a finalement décidé de rester au Paris Saint-Germain. Si les chiffres varient selon les sources, les négociations pour l’ancien joueur de Monaco ont beaucoup tourné autour de l’aspect financier. Finalement, il semble que le Real Madrid, qui a longtemps pensé rafler la mise dans ce dossier, avait proposé à peu près la même chose que le PSG. On parle d’environ 50 millions d’euros par an, sans compter les primes.

Kylian Mbappé s'était révélé avec l'AS Monaco. (Icon Sport)
Kylian Mbappé s’était révélé avec l’AS Monaco. (Icon Sport)

Ce que peu de suiveurs savent, c’est que ce dossier comptait aussi beaucoup pour l’AS Monaco. Le club formateur de Mbappé l’avait vendu au PSG pour 180 millions d’euros en 2017, au terme d’un été à rebondissements. Enfin, ce n’était pas vraiment 180 millions, mais plutôt 145. Les 35 restants étaient en réalité une prime que les Parisiens s’engageaient à verser aux Monégasques en cas de transfert ou de prolongation du génie français pendant les cinq années de son contrat. Une manière de contourner le fair-play financier en échelonnant les paiements. À l’époque, le versement de cette prime ne faisait quasiment aucun doute. Au final, elle a bien failli passer sous le nez de l’ASM.

Un joli bonus pour Monaco

En fait, si Kylian Mbappé avait signé libre au Real Madrid cet été, comme cela a longtemps été pressenti, l’AS Monaco n’aurait jamais touché ces 35 millions d’euros. Mais même avec l’annonce de la prolongation, le suspense a demeuré pendant quelques jours. En cause, une déclaration ambiguë de Nasser al-Khelaïfi. Le président du PSG avait comparé la prolongation de Mbappé à un nouveau transfert, estimant qu’il était libre depuis six mois. Simple effet d’annonce ou volonté de ne pas verser la prime à l’ASM ? Les supporters monégasques se sont posé la question. Toutefois, un tel tour de passe-passe serait compliqué à la fois contractuellement et politiquement. Le club de la capitale ne serait pas inspiré de compromettre ses relations avec un autre acteur important du Championnat. Surtout en essayant de draguer Aurélien Tchouaméni en même temps.

Et selon L’Equipe, l’AS Monaco va bien toucher cette prime promise par le PSG. Malgré les déclarations de Nasser al-Khelaïfi, difficile d’imaginer le club parisien vraiment essayer de jouer un mauvais tour à son rival monégasque. En plus des enjeux politiques, le dossier Mbappé a pris une telle ampleur financière qu’on serait étonné de les voir chipoter pour 35 millions. Pour l’ASM, c’est une bonne nouvelle alors que le mercato d’été va bientôt débuter. Le club de la Principauté devrait disposer d’une belle enveloppe pour se renforcer. En plus de ce bonus, il y a la vente probable d’Aurélien Tchouaméni. Le milieu de terrain est annoncé dans les prochains jours au Real Madrid. La somme avoisinerait les 80 millions d’euros. Encore qualifiée pour le tour préliminaire de la Ligue des champions, l’ASM tentera de recruter mieux que l’été dernier pour ne pas rater le tournant du début de saison.

Équipe(s) liée(s) à cet article : AS Monaco, Paris Saint-Germain (PSG)
Personne(s) lié(s) à cet article : Kylian Mbappé
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires