dans

Milan : Ibrahimovic jouera jusqu’à ce qu’il voie meilleur que lui

Zlatan se confie.

Zlatan Ibrahimovic s'est confié sur son avenir (iconsport)
Zlatan Ibrahimovic s'est confié sur son avenir (iconsport)

Dans une interview fleuve donnée au site de l'UEFA, Zlatan Ibrahimovic se confie comme rarement et parle de sa carrière passée, de ses idoles et de son avenir. Plus

Sa future retraite, sa jeunesse ou encore ses idoles, Zlatan Ibrahimovic a répondu à un long entretien accordé au site de l’UEFA dans lequel il revient sur beaucoup de sujets différents.

Zlatan proche de la retraite ? Ne lui dites surtout pas ça !

Lorsque Zlatan est interrogé sur son âge (quarante ans) et l’arrivée prochaine de sa retraite, l’attaquant suédois répond comme il sait si bien le faire. « Je ne veux pas regretter d’avoir arrêté le football et de m’être dit que je pouvais continuer à jouer au football, car je le regretterais toute ma vie, en voyant que j’aurais pu continuer. Je veux jouer aussi longtemps que je le peux. »

« La réalité est que je jouerai jusqu’à ce que je voie que quelqu’un est meilleur que moi, donc je continue à jouer »

Zlatan Ibrahimovis, fidèle à lui-même

Si cette réponse est typique de Zlatan Ibrahimovic entre égocentrisme exacerbé et second degré, il est toujours difficile d’analyser ses dires. Malgré cela, la suite de sa réponse est intéressante et met en avant un sentiment rare chez l’attaquant suédois : ce dernier semble craindre le jour de la retraite. « Nous nous réveillons, nous nous préparons, nous nous entraînons, nous mangeons et nous nous reposons. Le jour suivant, c’est la même chose. Pendant 20 ans, on fait ces choses, et on en retire de l’adrénaline. Alors quand vous arrêtez soudainement, vous n’avez plus ce programme, vous ne recevez plus d’adrénaline. Et quand ça s’arrête, vous devez prendre le relais et repartir de zéro pour commencer quelque chose de nouveau. »

Mohamed Ali, Ronaldo, les idoles d’Ibrahimovic

Lorsqu’on lui demande quelles ont été ses idoles d’enfance, Zlatan cite directement deux noms : l’ancien attaquant du Brésil Ronaldo « O Fenômeno » et Mohamed Ali. « Mon père m’a fait regarder beaucoup de Muhammad Ali, et j’aime ce genre de personnage. Vous parlez, mais vous êtes performant ; vous parlez, mais vous faites vos preuves. Tu ne parles pas parce que tu penses être quelqu’un, tu parles parce que tu as confiance en toi. »

Ronaldo, l'idole de Zlatan Ibrahimovic (iconsport)
Ronaldo, l’idole de Zlatan Ibrahimovic (iconsport)

Lorsque Zlatan parle de Ronaldo, il fait preuve d’une adoration rare dans la bouche du suédois : « [En termes de footballeurs], pour moi, le meilleur joueur [de] l’histoire est Ronaldo « O Fenômeno ». Je l’ai suivi, je l’ai admiré. Il faisait des choses que tout le monde voulait faire ; il faisait des choses que vous n’aviez jamais vues auparavant et tout le monde essayait de le copier. Alors quand nous venions dans le jardin pour jouer avec nos amis, nous essayions de faire les mêmes choses. Puis je rencontre cette personne dans la vraie vie et je joue contre elle – je n’ai pas joué avec elle – et, soudain, quelque chose d’irréel devient réel. ».

À lire également : PSG : L’anecdote de Nkunku sur le diabolique Ibrahimovic

Vous pouvez retrouver l’entièreté de l’interview sur le site de l’UEFA. Dans cette dernière, Ibrahimovic aborde encore d’autres sujets tels que les conseils à donner aux jeunes joueurs ou encore l’importance de se « souvenir d’où on vient ». L’attaquant suédois se confiant rarement, il est toujours très appréciable de lire ces interviews personnels.

Équipe(s) liée(s) à cet article : AC Milan, Suède
Personne(s) lié(s) à cet article : Zlatan Ibrahimović
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires