dans

Mercato : on connaît la somme astronomique à débourser pour Ruben Neves

Une sacrée somme !

Ruben Neves vaut plus de 100 millions d'euros selon son entraîneur. / Icon Sport
Ruben Neves vaut plus de 100 millions d'euros selon son entraîneur. / Icon Sport

L’histoire en Premier League est belle pour Ruben Neves. Arrivé en 2017 dans le championnat anglais, le milieu portugais de 25 ans a acquis une belle cote. Au point de valoir 118 millions d'euros, selon l’entraîneur des Wolves, Bruno Lage. Plus

Ruben Neves, c’est 118 patates !

Malgré quelques blessures pas bien méchantes et des suspensions relatives à son nombre toujours élevé de cartons jaunes reçus, Ruben Neves a la cote en Angleterre. Il faut dire que pour un milieu défensif, il est rare d’avoir autant la lumière – eux qui jouent généralement un rôle dit « de l’ombre ». Toutefois, les performances du milieu portugais de 25 ans ne sont pas passées du tout inaperçu.

A tel point que l’entraîneur de Wolverhampton, Bruno Lage, a estimé que Ruben Neves ne pourrait pas partir du club pour moins de 118 millions d’euros ! Chez les Wolves depuis 2017, après un transfert l’envoyant du FC Porto en Angleterre pour la somme de 17 millions d’euros, l’international portugais a des fans, même au club. « Nous devons être prêts à tout, a déclaré son entraîneur en conférence de presse. Un joueur comme Ruben Neves a une valeur de 118 millions d’euros. Tout peut arriver. »

Des grands clubs sur le qui-vive ?

Alors que la valeur marchande de Ruben Neves ne cesse de croître, cela ne semble pas freiner certains grands clubs, notamment en Angleterre. Ceux qui sont en premières loges pour voir son talent semblent aussi l’être pour tenter de le recruter. C’est par exemple le cas de Manchester United, Arsenal et Tottenham, qui auraient montré un intérêt selon la presse britannique. Toutefois, l’entraîneur des Wolves rappelle son envie de le conserver au club.

United serait entré dans la danse pour Rúben Neves (iconsport)
United serait entré dans la danse pour Rúben Neves (iconsport)

« Nous devons nous attendre à une offre mais nous n’avons rien, a poursuivi Bruno Lage. Pour moi c’est clair : je veux travailler avec Ruben. Et si vous lui demandez s’il veut travailler aussi avec moi, il vous dira oui. Mais c’est le football, on ne sait jamais ce qui peut arriver le lendemain. Il peut nous donner une autre dimension. C’est un grand joueur et notre premier choix pour ce poste. »

Reste à savoir si les intérêts sont bien réels et si oui, lequel de ces clubs aura l’audace de sortir une enveloppe aussi forte.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Wolverhampton
Personne(s) lié(s) à cet article : Rúben Neves
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires