dans

Mercato : Newcastle bat des records pour un crack de Liga

Le gros coup de cette fin de mercato ?

Alexander Isak sous les couleurs de la Real Sociedad / Icon sport
Alexander Isak sous les couleurs de la Real Sociedad / Icon sport

Considéré comme le nouveau riche du football anglais, Newcastle United a décidé de casser sa tirelire cet été. Histoire de renforcer le poste si important d'avant-centre. Cette semaine, les Magpies vont officialiser l'arrivée d'Alexander Isak, le crack de la Real Sociedad. Pour un montant record. Plus

Isak, la belle trouvaille de la Real Sociedad

Le 2 juillet 2019, Alexander Isak a posé ses valises à la Real Sociedad, pas forcément très connu du grand public. L’attaquant suédois au mètre 92 avait alors été vendu pour 10 millions d’euros par le Borussia Dortmund, où le natif de Solna ne s’est jamais imposé (13 matches, 1 but). Avec les Basques en revanche, Isak a marqué les esprits. Outre une Coupe du Roi glanée en 2020, l’ancien de Willem II a bouclé une saison 2020/2021 à 17 buts en Liga. Après avoir longtemps résisté, la Real vient de recevoir une offre qu’elle ne pouvait pas refuser.

Alexander Isak avec l'équipe de Suède (iconsport)
Alexander Isak avec l’équipe de Suède (iconsport)

Newcastle lâche 70 millions pour boucler l’affaire !

L’an passé, après un Euro très réussi, Alexander Isak était annoncé dans le viseur des plus grands clubs européens comme le Real Madrid, Arsenal, Manchester City ou encore Chelsea. Lors de ce mercato estival, l’international suédois aux 37 sélections, bientôt 23 ans, va découvrir la Premier League anglaise, sous les couleurs de Newcastle United.

Comme l’explique le quotidien basque El Diario Vasco, un accord a été trouvé entre la Real Sociedad et Newcastle concernant le transfert d’Isak. Le jeune talent, pourtant estimé à 30 millions d’euros par les sites spécialisés, devrait partir contre un chèque de… 70 millions ! Sans oublier les 5 millions de bonus éventuels, ainsi que les 10% à la revente. Autant dire que l’écurie basée à Saint-Sébastien ne pouvait pas refuser. Même si elle devra s’activer pour renforcer une ligne d’attaque très amoindrie, d’ici le 1er septembre prochain. Le moins que l’on puisse écrire, c’est que le temps presse pour les Basques. Mais avec une telle enveloppe, difficile de s’en faire pour la Real.

Personne(s) lié(s) à cet article : Alexander Isak
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires