dans

Mercato : Libre, Hiroki Sakai a retrouvé un club après son départ de l’OM

Sakai rebondit.

Sakai a trouvé son nouveau club (iconsport)
Sakai a trouvé son nouveau club (iconsport)

Suite à son départ de l’OM, Hiroki Sakai a trouvé un nouveau club. Le joueur de 31 ans retourne dans son pays natal et évoluera donc de nouveau en première division japonaise. Plus

Sakai retourne au Japon

Après cinq saisons passées à l’OM, Hiroki Sakai a annoncé il y a un peu plus de deux semaines son départ du club phocéen. Et comme pressenti depuis, le latéral retourne au Japon. Dans son message annonçant son départ du Sud de la France, Sakai avait indiqué qu’il quittait l’Europe. Le joueur de 31 ans avait par la suite confié qu’il ne voulait pas risquer de jouer contre l’OM, lui qui a adoré son passage dans le club olympien.

S’il aurait pu signer dans un autre continent, un retour dans son pays natal était pressenti. Et c’est bien au Japon que l’ancien marseillais a trouvé son nouveau point de chute. Comme l’avait annoncé il y a déjà un mois le quotidien nippon Nikkan Sport, Sakai s’est engagé avec Urawa Red Diamonds. Le club basé à Saitama vient d’officialiser la nouvelle via un communiqué et un post sur son compte Twitter.

Qui pour le remplacer à l’OM ?

Sakai évoluera donc de nouveau en J-League, la première division japonaise. L’international qui compte 65 sélections avec les Samouraïs Bleus fait donc son retour au Japon neuf ans après avoir quitté son pays pour découvrir l’Europe et l’Allemagne. À son départ du Kashiwa Reysol, il s’était à l’époque engagé avec Hanovre 96, où il aura passé quatre saisons. En 2016, il était arrivé libre à l’OM après la fin de son contrat avec le club allemand.

Hiroki Sakai était arrivé à l'OM en 2016 (OM.net)
Hiroki Sakai était arrivé à l’OM en 2016 (OM.net)

Quant à son désormais ancien club, il n’a toujours pas trouvé son remplaçant pour la saison prochaine. L’OM souhaite prolonger Pol Lirola, qui a convaincu les dirigeants marseillais depuis son arrivée en hiver dernier. Les Phocéens discutent en ce sens avec la Fiorentina. Le père du latéral droit a récemment confié que son fils désire que les deux clubs s’entendent pour qu’il reste à Marseille. Une volonté qui pourrait faciliter les négociations. Aucune rumeur sur une éventuelle autre piste marseillaise à ce poste n’a filtré pour le moment. La succession d’Hiroki Sakai n’est donc pas encore assurée.

Personne(s) lié(s) à cet article : Hiroki Sakai
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires