dans

Mercato : le Barça s’intéresse à un ancien joueur du PSG

Un transfert pour le moins inattendu.

Le Barça n'a pas terminé son mercato. Icon Sport
Le Barça n'a pas terminé son mercato. Icon Sport

À la recherche d'un latéral droit, le FC Barcelone a couché le nom de Thomas Meunier, ancien joueur du PSG désormais au Borussia Dortmund. Le Belge pousserait pour rejoindre le Camp Nou. Plus

Le Barça, recherche latéral ou piston

Le FC Barcelone s’est considérablement renforcé cet été. Ce qui, d’ailleurs, a fait grincer des dents certains concurrents. Avec les arrivées de Robert Lewandowski, Raphinha, Franck Kessié, Andreas Christensen et Jules Koundé, le Barça a déjà réalisé un grand mercato, mais pourrait ne pas s’arrêter là. En effet, Xavi ne serait pas vraiment satisfait des latéraux droits qu’il a à sa disposition, et souhaiterait se renforcer dans ce secteur.

Xavi, l'entraîneur du Barça, veut encore des renforts. Icon Sport
Xavi, l’entraîneur du Barça, veut encore des renforts. Icon Sport

Sergino Dest n’était même pas dans le groupe pour la première rencontre de Liga contre le Rayo Vallecano (0-0), alors que Sergi Roberto a lui commencé le match sur le banc. C’est Ronald Araujo, habituellement défenseur central, qui était aligné sur le côté droit. Mais comme souvent, l’Uruguayen a montré ses limites à ce poste.

Meunier, solution low cost ?

Ainsi, le Barça songerait à recruter un latéral droit, capable de jouer dans un rôle de piston. Plusieurs noms sont sur la table des dirigeants catalans, selon Gerard Romero : Juan Foyth (Villarreal), Jeremie Frimpong (Bayer Leverkusen), Aaron Wan-Bissaka (Manchester United), Diogo Dalot (Manchester United) et Thomas Meunier (Borussia Dortmund). Le Belge, déjà suivi par le club catalan l’hiver dernier, ne serait pas contre le fait de rejoindre le Camp Nou. Il espèrerait d’ailleurs que le BvB ne s’oppose pas à un départ, comme le révèle Sport.

Cependant, le club allemand aimerait tirer au moins 15 millions d’euros pour le laisser filer. Le Barça, de son côté, ne souhaite pas dépenser plus de 10 millions d’euros pour renforcer son poste de latéral droit. Meunier fera tout ce qui est en son pouvoir pour s’engager avec le club espagnol, lui qui sait ô combien cette opportunité pourrait ne jamais plus se présenter.

Personne(s) lié(s) à cet article : Thomas Meunier
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires