dans

Didier Deschamps rattrapé par une question sur Karim Benzema, même au Kazakhstan !

Presque un running gag

Didier Deschamps / Icon Sport
Didier Deschamps / Icon Sport

Présent en conférence de presse après la victoire de l'équipe de France contre le Kazakhstan (2-0), dimanche 28 mars, Didier Deschamps a reçu une nouvelle question sur Karim Benzema. Et sa réponse n'a pas manqué d'humour. Plus

Attention, sujet sensible. C’est peu dire que ces dernières années, l’affaire Karim Benzema est devenue un véritable poison pour Didier Deschamps et l’équipe de France. Malgré les excellents résultats des Bleus, la question d’un éventuel retour de l’attaquant français du Real Madrid revient inlassablement.

La question qui fâche

C’est maintenant un grand classique. Des questions sur Karim Benzema, Didier Deschamps en a reçu des dizaines et des dizaines depuis l’éviction de l’attaquant du Real Madrid. Mais lors d’un déplacement international à l’étranger, la scène est moins banale. C’est pourtant ce qui est arrivé dimanche 28 mars, au Kazakhstan. Alors que les Bleus viennent de s’imposer (2-0) face aux Kazakhstanais, Didier Deschamps est présent pour la traditionnelle conférence de presse d’après-match. Et « DD », dont le coaching a fait débat après le match nul contre l’Ukraine, reçoit une sempiternelle question sur Benzema.

C’est un journaliste local qui se lance, comme on peut le voir en vidéo ci-dessous. Sa question en kazakh n’est pas compréhensible de Deschamps, mais le sélectionneur des Bleus entend tout de même un nom : Karim Benzema. Avant même d’attendre la traduction, il comprend de quoi il s’agit. Et face à cette sortie inattendue, Deschamps choisit la carte de l’humour. Pour botter en touche, évidemment.

« Oh non, même ici ! C’est un journaliste français qui vous a soufflé la question (rires) ! »

Didier Deschamps en conférence de presse.

Après cette sortie surprenante, Didier Deschamps a préféré mettre fin à la conférence de presse, toujours autant lassé par le sujet.

Aurelien Meunier / Icon Sport
Karim Benzema en équipe de France : une scène qui ne devrait plus se produire / Icon Sport

Pour rappel, Karim Benzema n’a plus été sélectionné depuis 2015, après le scandale autour de la sextape de Mathieu Valbuena. Depuis cette date, la question de sa non-sélection revient avec insistance sur la table.

Didier Deschamps, plus fort que la pression populaire ?

Bien sûr, si cette question fascine autant, c’est en grande partie à cause des performances de Karim Benzema. L’attaquant français a récemment passé la barre des 70 buts en Ligue des champions, une performance incroyable. L’imminence de l’Euro et donc de la composition de la sélection française contribue aussi à nourrir le débat.

Mais Didier Deschamps a en grande partie gagné le duel médiatique et politique. Avec la réélection de Noël le Graët à la tête de la FFF, il conserve son allié de poids dans ce dossier au sommet des instances du football français. Une issue différente à ce scrutin aurait potentiellement rebattu les cartes.

Marca / Icon Sport
Karim Benzema fait des étincelles en Espagne – Marca / Icon Sport

Quant à Karim Benzema lui-même, le « sauveur » pourrait bien être Zinédine Zidane. Son coach au Real Madrid n’a jamais caché toute l’affection et même l’admiration qu’il lui porte. Récemment, il s’est même ému publiquement de sa non-sélection en équipe de France. Si « ZZ » prend les commandes des Bleus, alors la situation pourrait très rapidement évoluer. Sinon, il ne lui reste plus qu’à espérer une hypothétique sélection pour les Jeux olympiques.

Pour ce qui est de Didier Deschamps, on attend désormais avec impatience le match contre la Bosnie mercredi soir. Si les Bleus l’emportent à Sarajevo, un journaliste local aura peut-être envie de chatouiller à nouveau le sélectionneur français sur le sujet…. Affaire à suivre !

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France
Personne(s) lié(s) à cet article : Didier Deschamps
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires