dans

Peter Bosz, après OL-Rennes : « Nous avons perdu et c’est mérité »

Comme à l’aller, Rennes en a passé 4 à Lyon !

Peter Bosz, l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais (Icon Sport)
Peter Bosz, l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais (Icon Sport)

Ce imanche, pour le compte de la 28e journée de Ligue 1, Rennes a remporté une bataille importante dans la course à l'Europe, sur la pelouse de Lyon (2-4). En conférence de presse, Peter Bosz, le coach de l'OL, semblait démuni. Plus

Respectivement encore en course en Ligue Europa et en Ligue Europa Conférence, Lyon et Rennes s’affrontaient ce dimanche dans le Rhône, pour une affiche de Ligue 1 au parfum d’Europe. Mais comme à l’aller, où ils avaient pris l’eau au Roazhon Park (4-1), les hommes de Peter Bosz ont encore une fois sombré face aux Bretons (2-4). Si pour le coach lyonnais, rien n’est fini, cette défaite fait très mal aux Lyonnais.

« Je n’ai pas d’explication », déplore Peter Bosz

« Si Rennes gagne, ils sont partis et si on gagne, ce sera serré donc c’est un match très important. » Tels étaient les propos de Peter Bosz, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais, avant la réception du Stade Rennais hier dimanche. Hélas pour les Gones, c’est bien le premier scénario qui a été validé au Groupama Stadium (2-4). Désormais, huit points séparent les deux formations au classement de Ligue 1. L’OL, en dixième position, aura fort à faire pour être Européen en fin de saison. Et jouera déjà très gros dès jeudi face à Porto.

Peter Bosz, le coach de Lyon, ici avec son attaquant Karl Toko-Ekambi/Icon Sport
Peter Bosz, le coach de Lyon, ici avec son attaquant Karl Toko-Ekambi/Icon Sport

Dans des propos relayés par nos confrères de L’Équipe, l’ancien technicien de l’Ajax Amsterdam a tenté d’expliquer les raisons de ce lourd revers. « J’ai le même sentiment qu’à l’aller mais il faut dire que Rennes a bien joué, encore. Nous avons perdu et c’est mérité. Nous avons complètement raté le début de match. 3-0 à la mi-temps, c’est dur. À la mi-temps, nous avons tenté de prendre des risques en jouant avec seulement trois défenseurs pour marquer vite un but et revenir, mais malheureusement la première frappe a été pour Rennes qui a porté le score à 4-0. Après, j’ai vu mon équipe courageuse mais c’était trop tard. Je n’ai pas d’explication« , a lâché Bosz.

« Ce n’est pas fini mathématiquement »

Au-delà de cette défaite, c’est l’aspect comptable qui fait mal à Lyon. Marseille ou encore Strasbourg ayant gagné, les écarts se creusent. L’OL émarge désormais à neuf points de l’OM et de Nice, à huit des Rennais. Compliqué à dix journées de la fin. Certes, les Gones devront encore aller à Strasbourg et Marseille, et pourraient réduire l’écart en cas de résultats favorables. Mais la tendance, elle, ne l’est clairement pas.

« C’était très important de gagner. Pour le podium ? Que voulez-vous que je dise. Nous verrons en fin de saison. Ce n’est pas fini mathématiquement. On ne sait jamais. Ce n’est pas ma mentalité de renoncer« , a conclu Peter Bosz. Avant de se plonger dans le déplacement à Reims prévu dimanche prochain, Lyon devra d’abord assurer l’essentiel ce jeudi face au FC Porto. Histoire, aussi, de redonner le sourire au public du Groupama Stadium.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL), Stade Rennais
Personne(s) lié(s) à cet article : Peter Bosz
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires