dans

L’UEFA annonce la fin de la règle des buts à l’extérieur

Vers des matchs aller plus animés mais des matchs retour plus fermés ?

La règle des buts à l'extérieur lors des doubles confrontations de clubs lors des compétitions de l'UEFA est supprimée, comme l'a annoncé l'UEFA. Icon Sport
La règle des buts à l'extérieur lors des doubles confrontations de clubs lors des compétitions de l'UEFA est supprimée, comme l'a annoncé l'UEFA. Icon Sport

Dans un communiqué, l'UEFA a annoncé ce jeudi 24 juin que la règle des buts à l'extérieur allait être supprimée dans ses compétitions de clubs européennes comme la Ligue des champions. Cette règle ne sera plus en vigueur dès la saison prochaine. Lors d'une égalité au score cumulé d'une double confrontation, c'est désormais une prolongation puis une séance de tirs au but qui départagera les deux équipes. La suppression de cette règle est censée ramener un jeu plus ouvert lors des matchs aller, comme l'a justifié le président de l'UEFA Aleksandr Ceferin. Mais cette règle a aussi donné lieu à des scénarios mythiques lors des matchs retour... Plus

C’était dans les cartons, c’est désormais officiel : l’UEFA a annoncé ce jeudi 24 juin, dans un communiqué, la fin de la règle des buts à l’extérieur dans ses compétitions de clubs, comme la Ligue des champions, à partir de la saison prochaine. Désormais, en cas d’égalité au score cumulé à la fin d’une double confrontation, les deux équipes devront se départager lors d’une prolongation, puis éventuellement lors d’une séance de tirs au but.

Fini le favoritisme pour les équipes à l’extérieur

Auparavant, les buts inscrits à l’extérieur par une équipe lors d’une confrontation aller-retour comptaient double en cas d’égalité au score cumulé. Concrètement, cela signifiait qu’une équipe qui gagnait un match retour 2-1 sur la pelouse de son adversaire, après avoir perdu 1-0 sur sa pelouse à l’aller, remportait la double confrontation. Mais désormais, seul le nombre total de buts inscrit par chaque équipe sera pris en compte.

Le PSG s'était notamment qualifié pour les demi-finales de la Ligue des champions, la saison dernière, grâce à la règle des buts à l'extérieur. En gagnant 3-2 sur la pelouse du Bayern, le PSG avait ensuite perdu 1-0 au Parc des Princes au match retour. Suffisant pour se qualifier. Icon Sport
Le PSG s’était notamment qualifié pour les demi-finales de la Ligue des champions, la saison dernière, grâce à la règle des buts à l’extérieur. En gagnant 3-2 sur la pelouse du Bayern, le PSG avait ensuite perdu 1-0 au Parc des Princes au match retour. Suffisant pour se qualifier. Icon Sport

La règle des buts à l’extérieur était appliquée depuis 1965 par l’UEFA. Mais l’instance a jugé qu’elle avait perdu son essence. A savoir : favoriser les équipes parvenant à marquer un but sur un terrain hostile. Pour l’UEFA, les statistiques montrent en effet que les victoires et les buts à l’extérieur étaient devenus plus fréquents. La qualité des pelouses et la taille des terrains se sont standardisées, les conditions de déplacement se sont améliorées…

« Les statistiques depuis le milieu des années 1970 montre une tendance claire à la réduction continue de l’écart entre le nombre de victoires des équipes à domicile et celles à l’extérieur (de 61%-19% à 47%-30%), et du nombre moyen de buts par match à domicile par rapport à ceux inscrits à l’extérieur (de 2.02-0.95 à 1.58-1.15) dans les compétitions masculines. »

Le président de l’UEFA Aleksandr Ceferin, dans le communiqué
Gagner à Anfield n'est plus un exploit aussi monumental que par le passé, a fortiori depuis la crise du Covid où les stades sont vides. Icon Sport
Gagner à Anfield n’est plus un exploit aussi monumental que par le passé, a fortiori depuis la crise du Covid où les stades sont vides. Icon Sport

Davantage de spectacle à prévoir lors des matchs aller ?

Aleksandr Ceferin, le président de l’UEFA, a aussi estimé que cette règle était contre-productive pour le spectacle lors des matchs aller.

« L’impact de la règle va désormais à l’encontre de son objectif initial. Car elle dissuade les équipes à domicile – en particulier au match aller – d’attaquer. En effet, elles craignent d’encaisser un but qui donnerait à leurs adversaires un avantage crucial. »

Le président de l’UEFA Aleksandr Ceferin, dans le communiqué
Les matchs aller des doubles confrontations européennes, ici lors de la demi-finale de Ligue des champions entre le Real Madrid et Chelsea la saison dernière, auraient de plus en plus favorisé la frilosité des équipes à domicile avec la règle des buts à l'extérieur. Icon Sport
Les matchs aller des doubles confrontations européennes, ici lors de la demi-finale de Ligue des champions entre le Real Madrid et Chelsea la saison dernière, auraient de plus en plus favorisé la frilosité des équipes à domicile avec la règle des buts à l’extérieur. Icon Sport

Cette règle avait effectivement eu pour conséquence de réfréner les ardeurs des équipes qui recevaient au match aller. La peur de prendre un but prenait parfois le pas sur la volonté d’en marquer. La suppression de la règle aurait donc pour conséquence de libérer les locaux de cette épée de Damoclès.

Vers des matchs retour plus fermés ?

Néanmoins, cette révolution est à double tranchant. Si plus de spectacle à est prévoir lors du match aller, il pourrait y en avoir moins au retour. En effet, une équipe n’aurait plus ce sentiment d’urgence à se jeter à l’attaque pour éviter l’élimination en cas de buts à l’extérieur plus faible que son adversaire.

Cette règle a donc ajouté du piquant et enflammé des matchs qui ont donné lieu à des scénarios mythiques. En première place : la fameuse remontada du Barça contre le PSG en 2017. Après avoir perdu 4-0 au match aller, les Blaugranas menaient 5-1 au match retour. Insuffisant pour se qualifier. Les coéquipiers de Lionel Messi avaient alors jeté toutes leurs forces dans la bataille pour obtenir ce célèbre sixième but de Sergi Roberto dans le temps additionnel. Désormais, les équipes pourraient se contenter de tranquillement se diriger vers la prolongation en cas d’égalité. De quoi rendre les vingt dernières minutes (voire plus) d’un match retour terriblement moribondes…

La règle des buts à l'extérieur a donné lieu à de mythiques scénarios, comme la remontada du Barça contre le PSG (0-4, 6-1) en 2017. Icon Sport
La règle des buts à l’extérieur a donné lieu à de mythiques scénarios, comme la remontada du Barça contre le PSG (0-4, 6-1) en 2017. Icon Sport
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires