dans

Lucas Tousart « convaincu » de pouvoir intégrer l’équipe de France

Mais il y a déjà beaucoup de monde au milieu…

Lucas Tousart, le milieu du Hertha Berlin, rêve de l'équipe de France. Icon Sport
Lucas Tousart, le milieu du Hertha Berlin, rêve de l'équipe de France. Icon Sport

Presque deux ans après sa signature au Hertha Berlin, Lucas Tousart s'est exprimé au sujet de l'équipe de France. Le milieu de 24 ans s'est dit "convaincu" de pouvoir intégrer le groupe. Plus

Il y a un peu moins de deux ans, Lucas Tousart signait au Hertha Berlin. Au fil de ses cinq années passées à Lyon, le jeune milieu n’avait pas toujours convaincu les supporters malgré une image de fidèle soldat. C’est d’ailleurs ce profil de guerrier qui avait poussé le club allemand à aligner 25 millions d’euros pour l’ancien international Espoirs, qui commence à faire son trou en Bundesliga. Au point de rêver de l’équipe de France, comme il l’a exprimé dans les colonnes de Kicker

La visibilité de la Bundesliga

Lucas Tousart a avoué être « convaincu » de pouvoir rejoindre le groupe bleu. S’il ne précise pas quand, il précise qu’il compte sur la visibilité du championnat allemand pour attirer l’attention de Didier Deschamps et de son staff. En effet, le nombre de d’internationaux évoluant en Bundesliga est conséquent avec des joueurs comme Pavard, Upamecano, Coman ou Lucas Hernandez, évoluant tous les trois au Bayern Munich.

Lucas Tousart évolue depuis un an et demi au Hertha Berlin après cinq ans passés à Lyon (iconsport)
Lucas Tousart évolue depuis un an et demi au Hertha Berlin après cinq ans passés à Lyon (iconsport)

« Oui, c’est possible, je suis convaincu de ça. Non seulement les joueurs du Bayern, mais aussi Moussa Diaby de Leverkusen font partie de l’équipe nationale. L’entraîneur Didier Deschamps se tourne vers la Bundesliga. Vous avez une bonne visibilité ici « 

Le niveau de la Bundesliga pourrait en effet joueur en faveur de l’ancien Gone. Ce dernier a d’ailleurs pu expérimenter le maillot bleu à la fois avec les Espoirs et avec la sélection olympique menée par Sylvain Ripoll. Malgré une élimination précoce, cette expérience a probablement dû motiver le joueur de 24 ans.

Tousart conscient de la concurrence

Tout juste qualifiés pour la Coupe de monde 2022 au Quatar, les Bleus ne sont cependant pas loin d’afficher complet au milieu. Après les indéboulonnables Kanté et Pogba, ainsi que Rabiot, Corentin Tolisso reste en bonne place dans la hiérarchie. Suivent Aurélien Tchouaméni, Mattéo Guendouzi et Jordan Veretout, appelés lors du dernier rassemblement. Sans compter Eduardo Camavinga, Tanguy Ndombélé ou Houssem Aouar, qui n’ont pas dit leur dernier mot. Un problème dont Tousart est totalement conscient.

« La concurrence en équipe de France est énorme : N’Golo Kanté, Paul Pogba, Adrien Rabiot, Corentin Tolisso… C’est difficile d’entrer dans l’équipe.« 

La concurrence va être rude mais Tousart compte sur la visibilité de la Bundesliga (iconsport)
La concurrence va être rude mais Tousart compte sur la visibilité de la Bundesliga (iconsport)

S’il affiche un bon niveau en championnat, s’afficher sur la scène européenne est plus compliqué avec le Hertha qu’avec l’OL. Le club allemand pointe seulement à la treizième place du championnat et les performances collectives ne semblent pas suffisantes pour accrocher une qualification européenne. Un autre frein majeur qui embête Tousart…

« J’en étais probablement plus proche quand je jouais encore à Lyon. Les entraîneurs regardent principalement la Ligue des champions et la Ligue Europa. J’étais à ce niveau avec Lyon, pas encore avec le Hertha. Cela prendra donc du temps, mais l’équipe nationale reste définitivement mon objectif »

Lucas Tousart pouvait compter sur la présence lyonnaise sur la scène européenne pour attirer l'attention de Deschamps (iconsport)
Lucas Tousart pouvait compter sur la présence lyonnaise sur la scène européenne pour attirer l’attention de Deschamps (iconsport)

Tousart peut néanmoins y croire et continuer de travailler pour parvenir à ses ambitions. Guendouzi n’a pas encore eu l’occasion de véritablement se montrer, tandis que Veretout n’a pas pleinement saisi sa chance. La porte n’est que légèrement entrebâillée, mais elle reste ouverte…

Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires