dans

Lille, Gourvennec avant le match contre Lens : « La rivalité entre les deux clubs est saine »

Soir de derby à Bollaert !

Jocelyn Gourvennec était en conférence de presse avant la rencontre de Ligue 1 contre le RC Lens. Icon Sport
Jocelyn Gourvennec était en conférence de presse avant la rencontre de Ligue 1 contre le RC Lens. Icon Sport

Jocelyn Gourvennec était en conférence de presse avant le derby du nord entre le Racing Club de Lens et le LOSC. Le coach lillois n'a pas tari d'éloges sur son homologue, Franck Haise et son équipe. Plus

Gourvennec aime ces derbys

Le LOSC se déplace ce samedi 18 septembre au stade Félix Bollaert pour affronter le RC Lens (17h). Un match capital pour les Lillois de Jocelyn Gourvennec, qui vivent un début de saison (très) compliqué. Le coach lillois était en conférence de presse avant le derby du nord, et n’a pas caché son excitation de jouer ce genre de rencontres.

« J’aime beaucoup ces ambiances-là. J’en ai joué beaucoup et pas seulement en Bretagne car j’ai pas mal bougé dans ma carrière. J’ai toujours trouvé que les derbys que j’ai pu connaître en Bretagne, ou dans la partie nord de la France ressemblaient aux matches anglais. Je trouve qu’il y a une ambiance un peu anglaise. Je ressens ça, et j’ai assisté à des Lille-Lens ou des Lens-Lille. »

Conférence de presse

Pour autant, Gourvennec souligne que ces matches se déroulent toujours dans le respect. « La rivalité est saine, chacun défend ses couleurs et ça donne de belles ambiances« , a continué l’entraîneur du LOSC, actuellement treizième de Ligue 1, à quatre points de son adversaire du soir.

Lille, qui a réalisé une prestation encourageante face à Wolfsburg, veut confirmer ce léger mieux en championnat. « Les joueurs ont répondu présents. C’est comme ça qu’on veut les voir. Ils ont emmené le public avec eux, et le public a répondu de manière incroyable. Après, on a bien conscience qu’on ne peut pas se permettre de le faire de manière aléatoire, on doit être capables de répondre présents tout le temps comme ça« , a confié Gourvennec, conscient que son équipe doit encore gagner en régularité.

Malgré le match nul, le LOSC a montré une visage conquérant contre Wolfsburg pour son entrée en lice en Ligue des champions. Icon Sport
Malgré le match nul, le LOSC a montré une visage conquérant contre Wolfsburg pour son entrée en lice en Ligue des champions. Icon Sport

« La dynamique est du côté du Lens« 

Vainqueur à la dernière seconde contre les Girondins de Bordeaux le week-end dernier, les Lensois retrouvent Bollaert. Et dans de belles dispositions. « La dynamique est du côté de Lens, a confirmé Jocelyn Gourvennec devant les journalistes. Ils ont ils ont fait un très beau début de saison. Deux victoires et trois nuls, c’est un excellent bilan comptable. Ils sont dans la continuité, faut les féliciter pour ça« . Les forces se sont donc largement inversées depuis les matches de la saison dernière. Lille s’était largement imposé 4-0 et 3-0 face aux Lensois.

La saison dernière s'était largement imposé sur la pelouse du RC Lens, sur le score de trois buts à zéro. Icon Sport
La saison dernière s’était largement imposé sur la pelouse du RC Lens, sur le score de trois buts à zéro. Icon Sport

Un bel hommage du coach lillois, qui a également mis en exergue le très bon travail de Franck Haise à Lens. « Je connais bien Franck Haise, depuis très longtemps. Ils ont fait une très belle saison pour un promu. J’ai la faiblesse de penser que c’est même une équipe qui était taillée pour l’Europe, ils ont un peu manqué leurs tournants sur les trois, quatre derniers matches« , rappelant que les Lensois ont bien failli accrocher une place européenne en fin de saison dernière après un exercice exceptionnel.

Pour cette rencontre, Gourvennec a confirmé les absences notables de Renato Sanches et de Jonathan Bamba, blessés, alors que Timothy Weah retrouve le groupe lillois. « Pour Renato et Jo, ils reprennent bien, ils travaillent bien, mais on n’est pas encore en mesure de vous donner une date de reprise dans le groupe ou en compétition. Tim ? Depuis Wolfsburg, il a fait tous les entraînements. Il est très dynamique, ça fait plaisir de le voir comme ça« , a relevé l’entraîneur du LOSC, qui cherche toujours son match référence cette saison. Quoi de mieux que Bollaert et un derby du nord pour frapper un grand coup et démarrer une dynamique positive.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires