dans

Lille-Marseille : ce LOSC a une belle tête de champion

Ça devient vraiment sérieux là

Jonathan David parvient à tromper la vigilance de Steve Mandanda contre l'OM et le LOSC continue de croire au titre. Photo Icon Sport
Jonathan David parvient à tromper la vigilance de Steve Mandanda contre l'OM et le LOSC continue de croire au titre. Photo Icon Sport

En trouvant la clé en fin de match contre l'Olympique de Marseille mercredi 3 mars, Lille a montré qu'il avait toutes les qualités sportives et mentales pour finir champion. Le candidat au titre est-il désormais favori ? Plus

Longtemps, Lille a cru qu’il n’y arriverait pas face à l’Olympique de Marseille, gardé par Steve Mandanda, mercredi 3 mars en Ligue 1. Le gardien n°2 des Bleus a repoussé tous les assauts du LOSC jusqu’à la 90e minute. Les Dogues auraient pu se résigner, se fatiguer de fournir de tels efforts pour aucun résultat au tableau d’affichage.

Le LOSC trouve la lumière contre l’OM

Mais à l’arrivée, le score final laisse voir un 2-0 pour le LOSC, qui prouve à quel point cette équipe ne baisse jamais les bras. Cette force de caractère, cette disposition mentale à forcer son destin est l’un des attributs clés qui font d’une équipe un candidat pour le titre.

Jonathan David
Avec son doublé in extremis contre l’OM, Jonathan David a délivré le LOSC mercredi 3 mars. Icon Sport

Ce fut long et pénible, ça a mis du temps. On n’a pas marqué sur nos temps forts, ça a commencé à m’inquiéter. Le match s’est décanté au moment où on ne s’y attendait pratiquement plus. C’est une belle victoire et une victoire importante.

Christophe Galtier, l’entraîneur de Lille, au micro de Canal+ après la victoire contre l’OM

Tout donner quitte à tout perdre

Ce jeudi 4 mars, le LOSC est toujours leader de Ligue 1 avec deux points d’avance sur le PSG et trois sur l’Olympique lyonnais. Plus tôt dans la journée du 3 mars, les Parisiens avaient pourtant mis la pression en reprenant la tête grâce à une courte victoire contre Bordeaux (1-0). A plusieurs reprises, les Lyonnais ont également goûté au trône, mais de façon tellement provisoire que c’en est frustrant pour eux. Car Lille, inlassablement, récupère toujours son bien quelques jours après qu’on le lui a volé.

Et cette situation ne doit rien au hasard. Outre le fait de ne jamais se résigner, Lille n’hésite pas à adopter une stratégie risquée pour parvenir à ses fins. Se jeter à l’attaque, quitte à tout perdre.

On ne pouvait pas se satisfaire du nul. On a été désorganisé et très ouvert mais ça dénote d’un certain état d’esprit.

Christophe Galtier en conférence de presse après la victoire contre l’OM
Jonathan David et Jonathan Ikoné
Jonathan David et Jonathan Ikoné n’abandonnent jamais. Icon Sport

La victoire contre l’OM, un acte fondateur

Mieux : cette victoire contre l’OM a même fait franchir un nouveau cap au LOSC, comme le pense Christophe Galtier. L’entraîneur des Dogues l’assure : il y a un avant et un après-OM qui a transformé son équipe en réel candidat au titre. Voici pourquoi.

Mon équipe a une très grosse assisse défensive, j’ai un gardien de niveau international. Dans l’organisation, c’est bien huilé. Il nous manque un peu plus d’agressivité offensive, l’envie d’aller dans la surface pour marquer. La victoire de ce soir, de cette manière, peut débloquer les joueurs. Je vais les pousser à être comme ça jusqu’au bout. On doit pouvoir mettre plus de pression dans les fins de match.« 

Christophe Galtier en conférence de presse.

« Il y a eu beaucoup de matches à domicile où on n’avait pas réussi à marquer, mais celui-là prouve que mentalement on est costaud et qu’on veut aller jusqu’au bout », confirme Jonathan David, le héros contre Marseille. Il va falloir s’y faire : ce Lille est passé d’un des candidats les plus sérieux pour le titre à favori de la Ligue 1, au nez et à la barbe du PSG.

Équipe(s) liée(s) à cet article : LOSC (Lille)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires