dans

Ligue des champions : Des saluts nazis privent l’Atlético de Madrid de ses supporters !

L’Atlético de Madrid sera privé de ses supporter pour le match retour de Ligue des Champions.

Kevin de Bruyne et Manchester City, ou le football total. Icon Sport
Kevin de Bruyne et Manchester City, ou le football total. Icon Sport

Lors du match aller entre Manchester City et l'Atlético de Madrid, des saluts nazis ont été aperçus en tribunes. Les sanctions tombent pour le match retour ! Plus

L’UEFA sanctionne l’Atlético  

Le club espagnol était en déplacement mercredi dernier en Angleterre, pour affronter Manchester City. Ce quart de finale aller de Ligue des champions s’est soldé par une victoire pour City, mais avec de nombreux désagréments en dehors du terrain. En effet, des supporters de l’Atlético ont été surpris en train de réaliser des gestes pour le moins surprenants. Des saluts nazis ont été aperçus, depuis les tribunes de l’Etihad Stadium.

L’Atlético de Madrid à l’entrainement avant la réception de Man City.

L’UEFA s’est alors immédiatement emparée de l’affaire et la sanction vient de tomber. Pour le match retour (demain mercredi 13 avril 2022 à 21h00) l’Atlético de Madrid sera privé d’une partie de ses supporters. Ainsi, une tribune entière de l’enceinte du Wanda Metropolitano sera complètement fermée. Ce sont environ 5000 supporters qui seront privés de stade, pour une possible qualification des Espagnols en demie. Un geste fort de la part de l’UEFA qui inflige également au club madrilène de dérouler une banderole ce soir-là, portant la célèbre mention « #NoToRacism ». Les instances veulent démontrer que ces gestes n’ont absolument pas leur place dans une enceinte de football. 

Aleksander CEFERIN, président de l'UEFA.
Aleksander CEFERIN, président de l’UEFA. (Icon Sport)

D’autres gestes déplacés

D’après la presse anglaise, il semblerait que les Espagnols ne se soient pas arrêtés là. Certains visiteurs du clan des Colchoneros sont accusés d’avoir craché sur les supporters de City durant la rencontre. De plus, un steward aurait par ailleurs été agressé, le soir de la rencontre.

Le club espagnol tente de se défendre

Selon les dirigeants de l’Atlético, la sanction infligée par l’UEFA paraît lourde de conséquences. Le club fait donc appel au TAS (Tribunal Arbitral du Sport), dans l’espoir de minimiser cette peine subie. L’Atlético de Madrid souhaite que le tribunal prenne en considération l’intégralité des billets vendus à ses supporters. Tout comme l’impossibilité de fermer une tribune entière dans l’enceinte du Wanda Metropolitano. Dans cette affaire, le temps est compté puisque les Espagnols reçoivent Manchester City dans moins de 48 heures.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Atlético de Madrid
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires