dans

Ligue 1 : la commission de discipline annule deux cartons rouges

Deux joueurs pourront finalement jouer la prochaine journée.

L'arbitre Bastien Dechepy a sorti deux cartons rouges sur la rencontre entre Nice et Angers. (Icon Sport)
L'arbitre Bastien Dechepy a sorti deux cartons rouges sur la rencontre entre Nice et Angers. (Icon Sport)

Réunie le 21 septembre, la commission de discipline de la LFP a repassé en boucle les décisions arbitrales du week-end en L1. Deux joueurs ont finalement été graciés. Plus

La LFP revient sur deux décisions

En ce début de saison, les arbitres du championnat de France font beaucoup parler d’eux. Et pour cause ! Il faut dire qu’ils ont énormément dégainé de cartons rouges sur ces 8 premières journées de L1. Le dernier week-end, nous avons pu assister à trois exclusions. Si ce chiffre a paradoxalement tendance à faire baisser la moyenne, il n’échappe pas à la critique. En effet, les circonstances de ces sanctions sont assez discutables. Le carton rouge concédé par Reims face à Monaco dès la 22′ a été jugé très sévère, en plus de mettre les locaux dans une situation délicate. Du côté de la rencontre entre Nice et Angers, Todibo est désormais le détenteur d’un triste record. À noter que les Angevins ont eux aussi terminé le match à 10.

Cependant, la commission de discipline prouve qu’elle est capable de rétropédaler. Après réflexion, elle a décidé de supprimer le rouge du malheureux Bradley Locko, dont le geste sur Breel Embolo était clairement involontaire. Le Rémois n’est pas le seul à être libéré d’un poids, puisque le Marocain du SCO, Sofiane Boufal a lui aussi vu sa sanction annulée. Pour le milieu offensif, il est question de son deuxième carton jaune, reçu pour une simulation.

Sofiane Boufal avait été contraint de quitter la pelouse à Nice. (Icon Sport)
Sofiane Boufal avait été contraint de quitter la pelouse à Nice. (Icon Sport)

De nombreux joueurs manqueront la prochaine journée de Ligue 1

En revanche, le carton rouge de Jean-Clair Todibo est bien maintenu. La commission reste donc dans l’idée que l’ancien Toulousain était bien en position de dernier défenseur sur sa tentative d’intervention. L’Aiglon prend un match ferme. Sans pour autant avoir été expulsés lors du week-end dernier, plusieurs joueurs manqueront la prochaine journée de L1. La raison ? Une accumulation de trois avertissements sur les 10 derniers matchs de compétition officielle (Ligue 1, Coupe de France et Trophée des Champions). Les concernés sont les suivants : Busi, Lopy et Munetsi (Reims), Doué (Rennes), Moutoussamy (Nantes), Yade (Troyes), Nuno Tavares (Marseille) et Verratti (Paris). À noter que pour son comportement contre Lille lors de la 6e journée de L1, le Montpelliérain Fayad a lui aussi pris un match.

Personne(s) lié(s) à cet article : Jean-Clair Todibo
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires