dans

Ligue 1, Barrages : le round 1 pour Nantes, Toulouse dans le dur

Nantes prend une option

Ligue 1, Barrages : Nantes s'impose à Toulouse et fait la moitié du chemin (iconsport)
Ligue 1, Barrages : Nantes s'impose à Toulouse et fait la moitié du chemin (iconsport)

Lors du barrage aller, le FC Nantes s'est imposé sur la pelouse de Toulouse (1-2). Les Canaris ont pris une bonne option pour rester en Ligue 1 avant le match retour. Plus

Non non, la saison de Ligue 1 (et de Ligue 2) n’est pas terminée. Si Lille a bien fini champion devant le PSG et l’AS Monaco, que Dijon et Nîmes échangent bien leur place dans l’élite avec Troyes et Clermont, l’avenir de Toulouse et Nantes se jouaient en partie ce jeudi soir au Stadium de la Ville Rose. Un barrage aller très attendu par les supporters des deux clubs au vu de son importance. D’ailleurs, les deux entraîneurs alignaient sans surprise leur meilleur onze dans le but de prendre le meilleur avantage possible avant le match retour, prévu dimanche à 18h.

Nantes dans les starting-blocks

Après avoir terminé à la 18e place de la Ligue 1 dans les ultimes instants de la dernière journée, à cause d’une défaite contre Montpellier (1-2), le FC Nantes n’avait pas le droit à l’erreur. C’est d’ailleurs les Canaris qui débutaient le mieux la rencontre, et même idéalement. Blas, lancé depuis le milieu de terrain, entrait dans la surface et décochait une frappe puissante au premier poteau pour ouvrir le score (0-1, 10e) !

Dans la foulée, Louza était tout proche du break mais son tir était trop croisée (14e). Dans le dur, c’est contre tout attente que les Toulousains égalisaient grâce à une grosse frappe du gauche de Machado (1-1, 19e) !

Surpris en contre malgré leur domination, les Nantais se relançaient rapidement à l’attaque. Dewaest tentait sa chance de loin, Dupé repoussait dans les pieds de Kolo Muani qui ne se faisait pas prier pour pousser le ballon au fond des cages toulousaines (1-2, 22e) !

Coulibaly et Kolo Muani célèbrent le deuxième but nantais (iconsport)
Coulibaly et Kolo Muani célèbrent le deuxième but nantais (iconsport)

Un but compliqué à digérer pour le TFC qui pensait avoir fait le plus dur en égalisant rapidement. Appiah était même tout près de profiter donner un avantage de deux buts aux Canaris. Malheureusement pour lui, le ballon terminait sa course sur la barre transversale (25e). Dans un fauteuil grâce aux espaces offerts par leurs adversaires, les Nantais dominaient largement cette première période, sans toutefois prendre un avantage conséquent au score.

A lire aussi : Nantes, Kombouaré : « Bien sûr que nous sommes favoris »

Nantes en première, Toulouse en seconde

Après la pause, le rapport de force n’était plus le même. C’était au tour du TFC de dominer plutôt largement la rencontre face à des Nantais un peu perdus. Mais contrairement aux Canaris en première période, les Toulousains se créaient peu d’occasions. Le rythme de la rencontre baissait au fil des minutes, les actions dangereuses se faisaient de plus en plus rares, pour le plus grand bonheur des Nantais toujours devant au score. Un avantage d’un but conservé jusqu’au coup de sifflet final.

Grâce à ce succès, le FC Nantes prend un avantage non négligeable avant le match retour prévu dimanche. Le TFC va devoir faire beaucoup plus au stade de la Beaujoire s’il souhaite relancer cette confrontation et se donner une chance de retrouver la Ligue 1. De leur côté, les joueurs d’Antoine Kombouaré devront faire preuve de solidité pour éviter une relégation qui ferait certainement beaucoup de mal au club de Waldermar Kita.

La fiche du match

Toulouse FC – FC Nantes : 1-2
Buts : Machado (19e) pour le TFC – Blas (10e), Kolo (22e) pour Nantes

Le XI du Toulouse FC : Dupe – Amian, Dewaest, Gabrielsen – Moreira, Dejaegere, Spierings, Koné, Machado – Adli, Bayo

Le XI du FC Nantes : Lafont – Appiah, Castelletto, Pallois, Traoré – Blas, Louza, Chirivella, Simon – Kolo, Coulibaly

Équipe(s) liée(s) à cet article : FC Nantes, Toulouse (TFC)
Personne(s) lié(s) à cet article : Ludovic Blas
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires