dans

Liga : Barça et Atlético se neutralisent dans un match nul qui n’arrange personne !

Le Real Madrid peut reprendre les commandes dès dimanche !

Le Barça de Lionel Messi et l'Atlético de Luis Suarez n'ont pas réussi à se départager (0-0 ce samedi 8 mai et laissent la possibilité au Real Madrid de reprendre la tête de la Liga dimanche 9 mai. Icon Sport
Le Barça de Lionel Messi et l'Atlético de Luis Suarez n'ont pas réussi à se départager (0-0 ce samedi 8 mai et laissent la possibilité au Real Madrid de reprendre la tête de la Liga dimanche 9 mai. Icon Sport

On attendait beaucoup de ce choc entre le Barça, troisième, et l'Atlético de Madrid, leader de Liga. Mais les deux géants espagnols n'ont pas réussi à se départager (0-0), ce samedi 8 mai. En conséquence, les Colchoneros restent leaders avec deux points d'avance sur les Blaugrana, mais pourraient perdre leur trône en cas de victoire du Real Madrid, dimanche 9 mai... Plus

C’était le match de la peur, et cela s’est senti. Ce Barça-Atlético (0-0) au sommet de la Liga n’a pourtant pas été dénué de situations chaudes, ce samedi 7 mai. Mais les pieds des uns et des autres ont à chaque fois tremblé au moment de conclure. Résultat ? Un match nul et vierge, qui n’arrange personne. Le Barça, provisoirement deuxième, reste bloqué à deux longueurs du leader Atlético… qui pourrait justement perdre son trône en cas de victoire du Real Madrid face au FC Séville, dimanche 9 mai (21h) !

L’Atlético a d’abord eu tout bon, le Barça tout faux

L’Atlético avait pourtant démarré la rencontre du bon pied. Chassant leurs doutes, remontés comme jamais par un Diego Simeone en feu, les Colchoneros ne laissent rien passer derrière et se montrent incisifs devant. En jambes, Thomas Lemar se signale dès la troisième minute par une percée fulgurante dans la surface barcelonaise, conclue par une frappe captée par Ter Stegen. Malheureusement pour lui, le milieu français est contraint de céder sa place seulement dix minutes plus tard, touché au genou.

Thomas Lemar avait entamé son match en se montrant très en forme ... avant de devoir sortir sur blessure. Icon Sport
Thomas Lemar avait entamé son match en se montrant très en forme … avant de devoir sortir sur blessure. Icon Sport

Mais ce coup dur ne réfrène pas les ardeurs des Madrilènes. Luis Suárez croit ouvrir le score et se venger de son ancien club, contre qui il garde toujours une grosse rancœur… sauf que Clément Lenglet signe un retour colossal pour frustrer « El Pistolero » (19e). Plein de rage de vaincre, l’Uruguayen se montre à nouveau à la demi-heure de jeu en frappant fort en angle fermé. Ter Stegen, néanmoins, se montre intraitable, comme il l’avait été devant Llorente juste avant (32e). A la pause, l’Atlético a déjà fait passer 9 tirs et autant de frissons devant les cages du gardien du Barça.

Luis Suarez a été intenable en première période face à son ancien club. Icon Sport
Luis Suárez a été intenable en première période face à son ancien club. Icon Sport

Le Barça, justement, se montre dépassé par l’enjeu. Pas dans un grand jour, les Blaugrana se rabattent sur la maîtrise de la possession de balle, histoire de garder le contrôle du match. Mais la tactique ne porte ses fruits ni offensivement, ni défensivement. Privés de Sergio Busquets, lui aussi contraint de céder sa place au cœur de la première période, les Barcelonais s’en remettent à Lionel Messi. Sur un éclair de génie, l’Argentin signe un de ses légendaires rushs ballon au pied et enroule dans la lucarne… Juste à côté (41e).

Le Barça sort de sa torpeur, l’Atlético tient bon

L’Atlético, fort de sa solide première période, doit concrétiser sa domination et assommer ce fébrile Barça après la pause. Mais les Colchoneros, étrangement, s’arrêtent de jouer après le retour des vestiaires. Rattrapés par l’enjeu, ils laissent les hommes de Ronald Koeman reprendre du poil de la bête. Les Blaugrana, revenus avec de meilleures intentions, en profitent pour reprendre le contrôle des événements. Lionel Messi est de toutes les occasions, même si celles-ci resteront finalement en nombre limité. Le génie argentin s’illustre notamment sur coup franc direct, avec élégance mais sans succès (62e, 90e).

Lionel Messi aurait pu marquer sur coup franc direct avec plus de réussite. Icon Sport
Lionel Messi aurait pu marquer sur coup franc direct avec plus de réussite. Icon Sport

Le centre précis de Messi pour Piqué aboutit également à une tête cadrée du défenseur central (62e), tandis que sa passe astucieuse pour Jordi Alba aurait dû être conclue par Ousmane Dembélé (85e). Mais le dragster français, remplaçant au coup d’envoi, lève trop sa tête alors qu’il était en excellente position face aux cages. Pas assez létal, le Barça doit donc se résoudre à laisser l’Atlético aux commandes, avec toujours deux points de retard sur le leader madrilène. Mais dimanche 9 mai, ce leader madrilène pourra bien en cacher un autre (le Real Madrid)…

Le récap

FC Barcelone 0 – 0 Atlético de Madrid

Compo du Barça : Ter Stegen – Dest, Mingueza, Piqué, Lenglet – Jordi Alba, Busquets, De Jong – Pedri, Messi, Griezmann.

Compo de l’Atlético : Oblak – Trippier, Savic, Felipe, Hermoso – Carrasco, Koke, M. Llorente, Lemar – Correa, L. Suárez.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Atlético de Madrid, FC Barcelone (Barça)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires