dans

LFP : La Commission de Discipline convoque Marseille et Nice

La séance se déroulera mercredi 25 août.

La Commission de Discipline convoque l'Olympique de Marseille et l'OGC Nice suite aux incidents. Les deux clubs s'exposent à des sanctions (IconSport)
La Commission de Discipline convoque l'Olympique de Marseille et l'OGC Nice suite aux incidents. Les deux clubs s'exposent à des sanctions (IconSport

La Commission de Discipline a convoqué l'Olympique de Marseille et l'OGC Nice à sa séance du Mercredi 25 août 2021. Les deux clubs devront s'expliquer sur les évènements du dimanche 22 août 2021. Plus

Marseille et Nice s’exposent à des sanctions

Suite aux nombreux incidents qui ont émaillé la rencontre entre l’OGC Nice et l’Olympique de Marseille, hier soir au stade de l’Allianz Riviera, la Commission de Discipline de la LFP a décidé de convoquer les deux clubs concernés

Une enquête a été ouverte par le parquet de Nice ce lundi matin. Pour le moment, il est précisé qu’il n’y a pas de garde à vue à ce stade. En parallèle, la Commission de Discipline recevra les deux clubs mercredi. « Suite aux graves incidents de la rencontre OGC Nice- Olympique de Marseille (3ème journée de Ligue 1 Uber Eats), la Commission de Discipline de la LFP convoque les deux clubs pour la séance du mercredi 25 août 2021″, explique le communiqué de la LFP.

Les joueurs niçois quittent le terrain après le coup de sifflet final (IconeSport)
Les joueurs niçois quittent le terrain après le coup de sifflet final (IconeSport)

Les deux équipes s’exposent à des sanctions suite aux débordements du match comptant pour la troisième journée de Ligue 1. Les joueurs et les dirigeants des deux équipes ont participé aux échauffourées. L’Olympique de Marseille et l’OGC Nice devront donc s’expliquer. Le match a été arrêté après des jets de projectiles sur Dimitri Payet et l’envahissement du terrain par des supporters niçois. Le cordon de sécurité n’a pu contenir les dizaines de spectateurs et cela a engendré de nombreuses scènes de violences.

La Ministre déléguée aux Sports comprend les réactions des joueurs

La sécurité des joueurs n’était pas garantie selon les dirigeants de l’Olympique de Marseille. D’un côté Pablo Longoria affirmait qu’il était impossible de reprendre quand son homologue niçois, Jean-Pierre Rivière, jurait le contraire. C’est pourquoi Steve Mandanda et ses coéquipiers ont refusé de reprendre la rencontre après une heure et demie d’interruption. C’est donc dans une ambiance lunaire que l’arbitre de ce match, monsieur Bastien, sifflait la fin de la rencontre. L’équipe niçoise, la seule sur le terrain, regagnait ensuite ses vestiaires et concluait ainsi cette triste soirée pour le football français.

La Ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu, au micro de BFM ce matin, estimait normal que les joueurs se soient défendus. Elle expliqua également qu’elle comprenait tout à fait le choix de l’OM de ne pas revenir sur la pelouse.

Équipe(s) liée(s) à cet article : OGC Nice, Olympique de Marseille (OM)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires