dans

Le Real va prolonger l’un de ses cadres jusqu’en 2028

Avec une clause libératoire démentielle !

Eder Militao (à droite) sous les couleurs du Real Madrid (Icon Sport)
Eder Militao (à droite) sous les couleurs du Real Madrid (Icon Sport)

Champion d'Espagne et champion d'Europe sur la saison écoulée, le Real Madrid a pu compter sur un collectif de qualité, mais aussi sur des individualités fortes. C'est le cas du défenseur Eder Militao, en passe de prolonger chez les Merengues. Plus

Militao, la saison de la confirmation

Recruté le 1er juillet 2019 pour 50 millions d’euros en provenance du FC Porto, Eder Gabriel Militao a d’abord eu du mal à se rendre indispensable au Real Madrid. Depuis le départ de Sergio Ramos au Paris Saint-Germain notamment, le défenseur central international brésilien de 24 ans a changé de dimension. Sur la saison écoulée, il a disputé plus de matches que sur les deux précédentes réunies. Grand artisan du sacre du Real en Ligue des champions, Militao n’a manqué que quatre rencontres de Liga. Une régularité qui fait du bien aux Merengues. Alors que l’histoire ne fait que débuter.

Eder Militao avec le maillot du Real Madrid (iconsport)
Eder Militao avec le maillot du Real Madrid (iconsport)

Prolongation en vue, clause libératoire à 1 milliard d’euros

Selon Marca, Eder Militao, qui était déjà lié au Real Madrid jusqu’en 2025, va prolonger son contrat de trois saisons supplémentaires, soit jusqu’en 2028. Avec une clause libératoire astronomique à 1 milliard d’euros ! Vous l’aurez compris, le club dirigé par Florentino Pérez a tout fait pour blinder son joueur, et ne devrait pas le voir partir de sitôt.

Pour rappel, un intérêt de Chelsea avait été évoqué au cours de l’hiver dernier, en vue d’un possible transfert cet été. Il n’en sera rien. Militao, estimé à 60 millions d’euros par les sites spécialisés, va poursuivre son apprentissage au Real Madrid. Il devrait d’ailleurs être aligné en défense centrale aux côtés d’Antonio Rüdiger, qui a quitté… Chelsea pour rejoindre les Merengues il y a peu. En parallèle, l’homme aux 22 sélections avec l’équipe nationale du Brésil tentera d’ajouter une ligne à son palmarès en remportant la Coupe du Monde, au Qatar, en fin d’année. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Real Madrid (Real)
Personne(s) lié(s) à cet article : Éder Militão
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires