dans

Le PSG a mis en place deux entrainements par jour avec et sans les indésirables

Le loft de Campos en pleine action !

Le banc du PSG lors de la tournée au Japon (Icon Sport)
Le banc du PSG lors de la tournée au Japon (Icon Sport)

Après une tournée estivale productive au Japon, le Paris Saint-Germain a repris le chemin de l'entraînement au Camp des Loges cette semaine. Avec une particularité, celle de réserver une séance aux joueurs plus désirés par le PSG. Plus

En ce milieu de semaine, les joueurs du Paris Saint-Germain ont fait leur grand retour dans leur centre d’entraînement du Camp des Loges. Très vite, l’organisation des séances a frappé. Les joueurs de Christophe Galtier ont ainsi été conviés à 8h30 quand les indésirables n’ont fait leur apparition que dans l’après-midi. Un signal fort envoyé par le PSG aux joueurs poussés vers la sortie. Reste à savoir si cette fermeté apparente saura responsabiliser les joueurs concernés.

Un groupe de 25 joueurs espéré au PSG

La volonté du club ne date pas d’hier. Mais les têtes pensantes du Paris Saint-Germain semblent avoir les yeux rivés sur leur objectif. Cette saison, Christophe Galtier ne devrait pas avoir plus de 24 ou 25 joueurs sous ses ordres. L’objectif étant de ne pas trop s’éparpiller et de disposer d’un collectif restreint et donc plus soudé. Sur le papier, l’idée a de quoi séduire.

Christophe Galtier, l'entraîneur du PSG (iconsport)
Christophe Galtier, l’entraîneur du PSG (iconsport)

Cela doit aussi permettre de mieux intégrer les recrues. Si le Portugais Vitinha était de la partie au Japon, ce n’était pas le cas de l’attaquant Hugo Ekitike, ni du défenseur Nordi Mukiele, fraîchement arrivé dans la capitale. Depuis leur retour en France, les joueurs sur lesquels compte le PSG s’entraînent le matin. Ce qui n’est pas le cas des indésirables, qui profitent des mêmes conditions, mais à un horaire plus tardif, dans l’après-midi.

Les indésirables s’entraînent à part l’après-midi

Comme l’expliquent nos confrères de L’Equipe dans leurs colonnes ce vendredi 29 juillet 2022, les Herrera, Kurzawa, Draxler, Wijnaldum, Rafinha, ne seront pas retenus lors de ce mercato estival. On peut même dire qu’un départ arrangerait fortement les dirigeants du PSG. Pour l’heure, seul le milieu de terrain néerlandais semble réellement proche d’une sortie, l’AS Rome de José Mourinho faisant tout son possible pour le recruter. En parallèle, notons que cette liste d’indésirables est susceptible d’évoluer au fil des jours.

Ainsi, l’avenir de certains éléments comme Diallo, Gueye, Icardi, Paredes voire Danilo n’est toujours pas figé. En fonction d’éventuelles arrivées, en défense centrale, au milieu et en attaque par exemple, les choses devraient se décanter. L’Allemand Kehrer en a par exemple fait les frais une fois le recrutement de Mukiele acté. Vous l’aurez compris, au PSG, on joint l’acte à la parole cet été. Certes, tous les « lofteurs » ne disposeront pas d’une foule de prétendants. On pense à l’Italien Mauro Icardi, qui ne possède pas vraiment d’autres options à l’heure actuelle. Mais l’objectif est limpide : il faut faire prendre conscience aux indésirables que Paris ne compte plus sur eux. Ces deux séances d’entraînement bien distinctes vont-elles faciliter les choses ?

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires