dans

Le brassard de Cristiano Ronaldo vendu 64.000 euros pour financer les soins d’un bébé malade

Cristiano Ronaldo. Icon Sport
Cristiano Ronaldo. Icon Sport

Le brassard de capitaine jeté par Cristiano Ronaldo lors du match du Portugal contre la Serbie (2-2), samedi 28 mars, a été acheté 64.000 euros par un acquéreur anonyme. Cet argent servira à financer les soins d'un bébé serbe atteint d'une grave maladie. Plus

Les parents du petit Gavrilo Djurdjević pourront lui dire un grand merci. A Cristiano Ronaldo ? Pour commencer, oui. Car si la star du Portugal n’avait pas subitement jeté son brassard de capitaine, samedi 28 mars face à la Serbie (2-2), rien de tout cela n’aurait été possible. Mais c’est surtout auprès de Djordje Vukicević que les parents du bébé serbe vont adresser leurs plus chaleureux remerciements. Grâce à ce pompier présent au stade lors du coup de sang de Cristiano Ronaldo, le brassard s’est métamorphosé en une mine d’or qui ira directement dans la poche des parents pour financer les soins de leur bébé malade.

L’idée de génie de Djordje Vukicević

Et si Danny Makkelie était finalement l’anti-héros à mettre en lumière ? Car si l’arbitre néerlandais et ses assistants n’avaient pas refusé un but valable à Cristiano Ronaldo contre la Serbie, nul doute que l’attaquant de la Juventus aurait gardé son brassard de capitaine au bras. Mais à situation absurde, réponse absurde. Complètement médusé et impuissant devant l’intransigeance des hommes en noir, « CR7 » a disjoncté. Il a retiré son brassard, de rage et de dépit, et l’a projeté au sol.

Cristiano Ronaldo laisse choir son brassard de capitaine contre la Serbie. Icon Sport
Cristiano Ronaldo laisse choir son brassard de capitaine contre la Serbie. Icon Sport

C’est alors que Djordje Vukicević a eu l’idée du siècle. Un brassard, ce n’est qu’un vulgaire bout de tissu ? Oui, mais un brassard de capitaine de Cristiano Ronaldo, cela peut valoir une montagne d’or quand on connaît le fanatisme de certains adorateurs de « CR7 ». Et Djordje Vukicević a vu juste. Présent au stade de Belgrade lors de l’événement, le pompier serbe a ramassé le brassard et l’a placé à la vente aux enchères sur un site spécialisé.

La route vers la guérison est encore longue

Mais Djordje Vukicević ne l’a pas fait pour son propre intérêt. Il a bien précisé que l’argent récolté servirait à financer les soins de Gavrilo Djurdjević, ce bébé malade dont il avait entendu parler. Atteint d’amyotrophie spinale, l’enfant de six mois risquait d’être paralysé ou de mourir avant ses deux ans s’il n’était pas soigné rapidement. Pour donner de la visibilité à son action, le pompier a d’ailleurs contacté une chaîne locale qui a relayé son geste.

Cristiano Ronaldo. Icon Sport
Cristiano Ronaldo. Icon Sport

Grâce à cette médiatisation, la vente aux enchères a été un succès. Subjugués à l’idée d’agir pour la bonne cause, les participants ont renchéri, renchéri, jusqu’à ce que personne ne puisse placer une offre supérieure à 64.000 euros. Cette somme devrait être perçue par Gavrilo Djurdjević dans les prochains jours, pour ensuite être transférée aux parents du bébé serbe. A noter, cependant, que ces derniers sont loin de voir le bout du tunnel. Le coût d’un traitement est en effet estimé à près de deux millions d’euros… Et si Cristiano Ronaldo pouvait jeter son brassard à tous les matchs ?

Personne(s) lié(s) à cet article : Cristiano Ronaldo
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires