dans

LdC : Monaco hérite d’un gros tirage pour son tour préliminaire

Un tirage pas simple pour l’ASM !

L'AS Monaco connaît son potentiel adversaire en barrages de Ligue des champions. Icon Sport
L'AS Monaco connaît son potentiel adversaire en barrages de Ligue des champions. Icon Sport

L'AS Monaco, qui ne faisait pas partie des têtes des séries du tirage au sort pour le 3ème tour préliminaire de Ligue des champions, est comme prévu tombé sur du lourd. Plus

Monaco affrontera le PSV

L’AS Monaco avait les yeux rivés vers Nyon ce lundi midi. Et pour cause. C’est dans la ville suisse que se tenait le tirage au sort du troisième tour de qualification pour la Ligue des champions. Et l’équipe de Philippe Clément a, comme attendu, tiré du lourd. Alors que les Monégasques ne faisaient pas partie des têtes de série, c’est un gros morceau qui attendait l’ASM.

Et c’est finalement le PSV Eindhoven qui se dressera devant Monaco. Le match aller se déroulera au stade Louis II le 2 ou 3 août. Le match retour se jouera donc au Philips Stadion d’Eindhoven, le 9 août.

Objectif barrages

Évidemment, l’AS Monaco être très rapidement au niveau si elle souhaite rallier les barrages et avoir une chance de jouer la phase de groupe de Ligue des champions. Pour rappel, le PSV Eindhoven s’est renforcé cet été avec le retour de Luuk de Jong en provenance du FC Séville (il était prêté au Barça la dernière saison), mais aussi de l’ancien Parisien Xavi Simons, et l’ancien Niçois Walter Benitez. Bref, une équipe qui tient plus que la route et qui causera bien des soucis aux Monégasques.

Gelson Martins, sous les couleurs de l'AS Monaco en match amical. Icon Sport
Gelson Martins, sous les couleurs de l’AS Monaco en match amical. Icon Sport

L’objectif de l’ASM sera de se qualifier pour les barrages. Son potentiel adversaire ne sera connu que le 2 ou 3 août, puisque le deuxième tour doit encore être joué. C’est ensuite les 16 ou 17 et 23 ou 24 août que les hommes de Clément seraient sur le pont pour tenter de décrocher une place en phase de groupes de C1.

Pour rappel, les Monégasques ont joué cinq matches amicaux depuis leur reprise précoce, Ligue des champions oblige. Et Monaco n’a pas encore connu la défaite. Deux victoires contre le Cercle Bruges et Portimonense, avant de faire trois matches nuls contre Saint-Gall, l’Austria Vienne et l’Inter Milan. Les joueurs de la principauté seront-ils capables de renverser le PSV ?

Équipe(s) liée(s) à cet article : AS Monaco
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires