dans

Lazio : président suspendu et grosse amende pour avoir caché des cas de Covid dans l’équipe !

Quand on connaît le lourd tribut payé par l’Italie face au Covid…

Claudio Lotito, le président de la Lazio, a payé au prix fort ses agissements contraires aux normes sanitaires. Icon Sport
Claudio Lotito, le président de la Lazio, a payé au prix fort ses agissements contraires aux normes sanitaires. Icon Sport

La Lazio doit payer pour ses infractions aux normes sanitaires anti-Covid. Le club romain, coupable notamment d'avoir aligné des joueurs lors de matchs de championnat alors que ceux-ci auraient dû rester à l'isolement, a été lourdement condamné par la justice sportive italienne. Le président de la Lazio et deux médecins du club ont été suspendus respectivement sept et douze mois, tandis que le club devra s'acquitter d'une amende de 150.000 euros. Plus

150.000 euros d’amende et sept mois de suspension pour Claudio Lotito, le président de la Lazio ! La justice sportive italienne a lourdement sanctionné le club de Rome ce vendredi 26 mars. Le club biancocelesto était accusé d’avoir violé à diverses reprises les règles sanitaires en vigueur contre le Covid-19.

Entorses en tous genres aux règlements anti-Covid

Premier tort reproché à la Lazio : ne pas avoir prévenu les autorités sanitaires locales que huit « membres » du club avaient été testés positifs au Covid-19 avant deux matchs de Ligue des champions. La première rencontre concernée s’était tenue fin octobre sur la pelouse du FC Bruges, en Belgique. La seconde s’était déroulée sur les terres du Zénith Saint-Pétersbourg, début novembre en Russie.

Des joueurs de la Lazio encerclent Artem Dzuba, l'attaquant du Zénith, lors du match de Ligue des champions entre les deux équipes en novembre dernier. Icon Sport
Des joueurs de la Lazio encerclent Artem Dzuba, l’attaquant du Zénith, lors du match de Ligue des champions entre les deux équipes en novembre dernier. Icon Sport

Dans le même ordre d’idées, la Lazio avait aussi laissé trois joueurs participer à un entraînement, mardi 3 novembre 2020, alors qu’ils avaient été testés positifs au Covid-19 la veille. Le tribunal fédéral sportif italien a jugé que le club aurait dû « empêcher » ces joueurs d’y prendre part.

Enfin, le club romain avait laissé deux joueurs participer à deux matchs de championnat en novembre dernier, alors qu’ils auraient dû respecter « une période d’isolement obligatoire (…) d’au moins dix jours« . Un joueur avait été aligné lors de Torino-Lazio (3-4), le dimanche 1er novembre. Un autre avait été convoqué pour le choc Lazio-Juventus (1-1), le dimanche 8 novembre.

Le 8 novembre, la Lazio a aligné un joueur qui aurait dû être en isolement face à la Juventus d'Alvaro Morata. Icon Sport
Le 8 novembre, la Lazio a aligné un joueur qui aurait dû être en isolement face à la Juventus d’Alvaro Morata. Icon Sport

La Lazio s’en tire bien

Le président de la Lazio et les finances du club ne sont pas les seules victimes de cette décision de justice. Deux médecins du club ont également été condamnés à douze mois de suspension. Le tribunal fédéral sportif italien les a jugés complices de cette fraude générale au Covid.

Un médecin de club. Icon Sport
Un médecin de club. Icon Sport

Et le pire, c’est que la Lazio peut s’estimer heureuse. Le club risquait jusqu’à un retrait de points. Mais le tribunal n’a pas suivi le réquisitoire du procureur. Ce dernier avait demandé une amende de 200.000 euros, 13 mois de suspension pour le président du club et 16 mois pour les médecins. Quoi qu’il en soit, la Lazio a annoncé sa volonté de faire appel.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires