dans

L1 : l’OM fustige l’arbitre après la défaite face au PSG

De la frustration dans le camp marseillais.

L'OM n'a pas apprécié la prestation de François Letexier (iconsport)
L'OM n'a pas apprécié la prestation de François Letexier (iconsport)

A l’issue de la défaite au Parc des Princes face au PSG dimanche soir (2-1), l’OM a montré quelques signes d’agacement contre les décisions arbitrales. Plus

L’OM critique l’arbitrage

Au terme d’une rencontre bien terne, l’OM s’est incliné sur la pelouse du Parc des Princes dimanche soir lors de la 32e journée de Ligue 1 (2-1). Pas franchement ambitieux, les Marseillais n’ont pas réussi à bousculer les Parisiens et ont, selon-eux, fait face à des décisions arbitrales injustifiées.

Amine Harit, interrogé à l’issue du match au micro de Prime Vidéo, a estimé que la main de Rongier, sur le penalty transformé par Mbappé, était involontaire. « Sur le but annulé je pense qu’il n’y aura rien à dire, il y a une légère position de hors-jeu de William (Saliba). Sur le penalty en revanche, je pense que c’est une décision un peu injustifiée. Le ballon touche un peu la cuisse de Valentin (Rongier) avant de rebondir sur sa main, mais je pense qu’il n’y a aucunement volonté de faire main. » Sauf que, la nouvelle règle ne prend pas en compte l’intentionnalité de la main. Que l’on soit pour ou contre ce règlement, François Letexier, l’arbitre de ce classique, a pris la bonne décision.

Pablo Longoria, le président de l'OM (iconsport)
Pablo Longoria, le président de l’OM (iconsport)

Longoria pousse un coup de gueule

Du côté de Pablo Longoria, le président marseillais, même frustration. Sauf que lui, il a vu plusieurs décisions litigieuses. « Je suis surpris de beaucoup de décisions. On a vu un bon match de football dans le contrôle des deux équipes, sans beaucoup d’occasions. Deux équipes qui défendaient en bloc moyen. La possession allait d’une équipe à l’autre. Mais parfois dans le football je suis surpris… On peut parler de penalty, de football… je crois qu’on doit protéger le football. Je suis un puriste du football. C’est une position involontaire avec la main à côté du corps. Quand le ballon touche la cuisse du joueur… c’est une décision difficile, surtout quand on a le VAR. C’est impossible d’avoir un penalty pour ça. On a du temps pour voir les images, en plus dans les dernières minutes de la première mi-temps. C’est très important pour la suite du match. »

En attendant, l’OM s’est incliné face au PSG et ne pourra rien y faire.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique de Marseille (OM)
Personne(s) lié(s) à cet article : Amine Harit, Pablo Longoria
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires