dans

L1 : Lille cède du terrain mais reste leader, Monaco résiste à Lyon, Marseille en Coupe d’Europe

Le titre, la Ligue des champions, le maintien… Tout se jouera lors de la dernière journée !

Le LOSC est resté leader de Ligue 1 malgré son match nul contre Saint-Etienne (0-0). Icon Sport
Le LOSC est resté leader de Ligue 1 malgré son match nul contre Saint-Etienne (0-0). Icon Sport

Lille, tenu en échec par Saint-Etienne (0-0), a néanmoins conservé sa place de leader de Ligue 1 à l'issue du multiplex de la 37e journée. Les Dogues gardent un point d'avance sur le PSG, large vainqueur dans le même temps de Reims (4-0). Monaco, lui, peut toujours rêver d'un hypothétique titre. Ce qui n'est plus le cas de Lyon, qui reste cependant en course pour les barrages de la Ligue des champions après avoir envoyé Nîmes en Ligue 2 (2-5). Marseille a assuré sa place en Coupe d'Europe. Enfin, dans la lutte pour le maintien, Nantes reste barragiste malgré son probant succès à Dijon (0-4). Bordeaux, Lorient et Strasbourg se sont donnés de l'air, mais ne sont pas encore sauvés. Plus

Lille lâche des points mais garde son destin entre les mains. Réduits à l’impuissance par Saint-Etienne (0-0) lors du multiplex de la 37e journée de Ligue 1, les Nordistes ont conservé leur place de leader, un point devant le PSG. Les Parisiens, larges vainqueurs de Reims (4-0), devront compter sur un faux pas des Dogues lors de la dernière journée pour rafler le titre.

Lille se complique la vie mais reste souverain

Pétrifiés par l’enjeu pendant quasiment toute la rencontre, les Lillois ne sont jamais vraiment parvenus à sortir de leur torpeur. Il a fallu attendre les cinq dernières minutes pour que les Dogues se réveillent. Mais un poteau de Yacizi sur coup franc et un sauvetage face à Yilmaz ont empêché les hommes de Christophe Galtier de repartir avec la victoire. Le LOSC s’en contentera, lui qui reste maître de son destin.

Le LOSC frustré par Saint-Etienne. Icon Sport
Le LOSC frustré par Saint-Etienne. Icon Sport

Le PSG remplit son contrat

Le PSG, de son côté, a su se rendre la tâche facile contre Reims. Malgré une première occasion concédée, les Parisiens ont rapidement mis le turbo. Et c’est allé trop vite pour la défense de Reims. Le capitaine Yunis Abdelhamid, forcé de tacler sur sa ligne pour faire barrage à une frappe de Kylian Mbappé, a stoppé le ballon du bras. Résultat : penalty et carton rouge, dès la 10e minute.

Neymar a tiré le penalty provoqué par Kylian Mbappé. Icon Sport
Neymar a tiré le penalty provoqué par Kylian Mbappé. Icon Sport

Dans de telles conditions, le PSG avait quasiment la partie gagnée. Encore fallait-il que Neymar transforme la sentence, ce que le Brésilien a fait toute en douceur (1-0, 13e). Mbappé a ensuite profité d’un cadeau de la défense adverse pour sceller l’issue de la partie (2-0, 24e). Marquinhos en a ajouté un troisième de la tête (3-0, 68e), et Kean un quatrième (4-0, 90e).

Lyon croit toujours à la Ligue des champions

Petite déception pour Lyon, malgré la victoire du soir : les Gones ne peuvent officiellement plus être champions de France à cause du match nul de Lille contre Saint-Etienne. Mais les hommes de Rudi Garcia peuvent toujours se consoler avec leurs rêves de Ligue des champions, un objectif qui reste atteignable. Les Gones l’ont bien mérité, eux qui auraient pu être plombés par une énorme bourde de Marcelo, qui a offert l’ouverture du score à Nîmes d’entrée de jeu (1-0, 5e).

Nîmes a ouvert le score contre Lyon et a cru au maintien... trois petites minutes. Icon Sport
Nîmes a ouvert le score contre Lyon et a cru au maintien… trois petites minutes. Icon Sport

Mais Lyon n’a douté que trois minutes, le temps pour Paqueta d’égaliser (1-1, 8e). Le rouleau compresseur lyonnais a alors déferlé sur les malheureux Gardois, avec Memphis Depay (1-2, 20e), Paqueta encore (1-3, 24e), Houssem Aouar (1-4, 55e) et Islam Slimani (2-5e, 87e) à la finition. Malgré la réduction du score vaillante de Koné (2-4, 62e), auteur d’un doublé, Nîmes jouera en Ligue 2 la saison prochaine.

Lucas Paqueta a signé un doublé et Lyon reste quatrième, à un point du troisième Monaco. Icon Sport
Lucas Paqueta a signé un doublé et Lyon reste quatrième, à un point du troisième Monaco. Icon Sport

Monaco reste sur le podium

Monaco, lui, peut toujours rêver du titre. Grâce à leur victoire contre Rennes (2-1), les hommes de Niko Kovac se sont rapprochés à trois points de Lille. Mais les Asémistes doivent aussi regarder derrière, puisque Lyon n’est qu’à un point. En cas de contre-performance lors de la dernière journée, Monaco pourrait voir la Ligue des champions lui échapper sur le fil…

Wissam Ben Yedder a ouvert le score pour Monaco contre Rennes. Icon Sport
Wissam Ben Yedder a ouvert le score pour Monaco contre Rennes. Icon Sport

Marseille assure sa place en Coupe d’Europe

Marseille sera en Coupe d’Europe la saison prochaine, et peut remercier Arkadiusz Milik, auteur d’un triplé. D’abord déterminés et tranchants face à Angers, les partenaires d’un délicieux Dimitri Payet ont fait vivre une première période animée à Paul Bernardoni. Malgré ses prouesses, le gardien du SCO a dû plier deux fois devant Milik (1-0, 9e) (2-0, 49e). Néanmoins, Angers s’est superbement révolté en seconde période, au point de réduire la marque (2-1, 58e) et d’égaliser (2-2, 85e). Mais Marseille voulait vraiment cette Coupe d’Europe, et l’a arrachée grâce à un penalty de Milik dans le temps additionnel (3-2, 90e+5).

Arkadiusz Milik a propulsé l'OM en Coupe d'Europe grâce à son triplé. Icon Sport
Arkadiusz Milik a propulsé l’OM en Coupe d’Europe grâce à son triplé. Icon Sport

Nantes reste barragiste, Bordeaux respire

Malgré sa victoire sans pitié contre Dijon (0-4), le barragiste Nantes n’est pas plus avancé. Ses concurrents se sont en effet presque tous imposés. Les Canaris restent un point derrière Lorient (17e), Brest (16e) et Strasbourg (15e), et deux points derrière Bordeaux (14e) et Reims (13e).

Nantes a écrasé Dijon, mais reste barragiste. Icon Sport
Nantes a écrasé Dijon, mais reste barragiste. Icon Sport

Les Girondins ont signé un succès libérateur contre Lens (3-0), sixième et virtuellement qualifié pour les barrages de la Ligue Europa Conference devant Rennes. Les Merlus ont eux disposé de Metz (2-1), tandis que Strasbourg a empoché les trois points face à un Nice en roue libre (0-2).

Bordeaux s'est donné de l'air en signant un succès libérateur contre Lens. Icon Sport
Bordeaux s’est donné de l’air en signant un succès libérateur contre Lens. Icon Sport

Les résultats

Bordeaux 3-0 Lens

Dijon 0-4 Nantes

Lille 0-0 Saint-Etienne

Lorient 2-1 Metz

Marseille 3-2 Angers

Monaco 2-1 Rennes

Montpellier 0-0 Brest

Nice 0-1 Strasbourg

Nîmes 1-3 Lyon

PSG 2-0 Reims

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires