dans

L1 : le supporter de Nice dont le pied avait visé Payet a été condamné à un an de prison avec sursis

Et cinq ans d’interdiction de stade !

Un an de prison avec sursis et cinq ans d'interdiction de stade pour le supporter de Nice qui avait frappé Dimitri Payet. Icon Sport
Un an de prison avec sursis et cinq ans d'interdiction de stade pour le supporter de Nice qui avait frappé Dimitri Payet. Icon Sport

Le supporter de l'OGC Nice qui avait effectué un coup de pied en direction de Dimitri Payet lors de la rencontre entre les Aiglons et l'OM, dimanche 22 août en Ligue 1, a été condamné à un an de prison avec sursis et cinq ans d'interdiction de stade. Plus

Un an de prison avec sursis et cinq ans d’interdiction de stade pour Tony Calzoni. Ce supporter de Nice avait effectué un coup de pied vers Dimitri Payet lors du match de Ligue 1 entre les Aiglons et l’OM, qui avait dégénéré, dimanche 22 août. Le tribunal correctionnel de Nice a prononcé jeudi 30 septembre la peine de ce supporter de 28 ans, qui s’en tire plutôt bien. En effet, la procureure avait auparavant réclamé six mois de prison ferme. Mais le tribunal correctionnel de Nice s’est donc montré plus compatissant. Nous n’avons pas entendu faire un exemple », a justifié la présidente lors du rendu du délibéré.

Le supporter de Nice « devra pointer au commissariat lors de chaque rencontre entre Nice et l’OM »

En revanche, l’interdiction de stade de cinq ans est « la peine maximale » qui pouvait être prononcée dans ce cas de figure, comme l’a précisé la présidente du tribunal. A noter que la peine de Tony Calzoni est assortie d’une période de deux ans de suivi probatoire, ainsi que d’une « obligation de soins. » Le supporter de Nice devra également « pointer au commissariat lors de chaque rencontre entre Nice et l’OM. » Il ne sera en revanche pas obligé de se conformer à cet impératif lors des autres matchs du Gym. L’homme de 28 ans, intérimaire, devra enfin justifier « d’un travail ou d’une formation. »

Tony Calzoni (à droite) avait tenté de donner un coup de pied à Dimitri Payet (au centre). Icon Sport
Tony Calzoni (à droite) avait tenté de donner un coup de pied à Dimitri Payet (au centre). Icon Sport

Tony Calzoni ne fera pas appel

L’avocat de Tony Calzoni a déclaré que son client ne ferait pas appel de la condamnation.

« C’est une décision qui me paraît équilibrée et proportionnée, et en deçà des réquisitions du ministère public. L’interdiction de stade de cinq ans est tout à fait légitime, donc mon client est satisfait de cette décision. »

Me Benjamin Taïeb, l’avocat de Tony Calzoni, dans des propos relayés par L’Equipe

A noter qu’un autre supporter niçois, accusé d’avoir effectué un salut nazi lors de ce même match entre Nice et l’OM, sera jugé le mercredi 13 octobre.

Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires