dans

Jésus ou Gabriel Jesus ? Christine Boutin est visiblement perdue

Les voies du Seigneur sont impénétrables

"Christine Boutin" by stanjourdan is licensed under CC BY-SA 2.0
"Christine Boutin" by stanjourdan is licensed under CC BY-SA 2.0

Christine Boutin a été un peu trop vive à réagir sur les réseaux sociaux, lundi 22 février. L'ancienne ministre connue pour ses positions conservatrices a confondu Jésus avec le joueur de Manchester City Gabriel Jesus. Gênant et buzz assuré. Plus

C’est une séquence qui devrait entrer dans les annales du réseau social Twitter. Christine Boutin, l’ancienne ministre du Logement et de la Ville sous Nicolas Sarkozy, a dégainé un tweet en réponse à un internaute qui se plaignait de Jésus. Sans prendre en compte le contexte.

Jésus et les désastres

Dans l’Hexagone, Christine Boutin est une figure bien connue, souvent raillée pour ses positions très arrêtées, notamment en matière de religion. L’ancienne ministre est à la tête de VIA, la Voie du Peuple, le parti politique conservateur qu’elle a fondé en 2001. Elle s’était fortement opposée au mariage pour tous sous le mandat de François Hollande.

Quelque peu éloignée de la vie politique désormais, Christine Boutin reste présente médiatiquement et notamment à travers son compte Twitter. Elle l’utilise pour interagir avec de nombreux internautes et réagir sur les sujets qui lui tiennent à cœur, La figure de Jésus en fait naturellement partie. Un internaute, identifié sous le pseudo de Tricheur, s’est fendu d’une critique contre lui dimanche soir.

Mais vraiment à quoi sert Jesus? Faut penser à aller se faire voir à un moment donné

Suffisant pour que Christine Boutin déboule au secours du Nazaréen.

Et vous? Qu’avez vous fait pour stopper les désastres? Jesus nous laisse Libres et c’est un immense cadeau. Tout cela n’est le résultat que de nos lâchetés, négligences, paresses…

Christine Boutin sans doute pas une fan de Manchester City

Le problème ? Au-delà de l’emphase un peu particulière de cette sortie de Christine Boutin, l’internaute faisait référence à l’attaquant de Manchester City, Gabriel Jesus. Sa prestation contre Arsenal, samedi 20 février, n’a visiblement pas plu à ce supporter.

PA Images / Icon Sport
Le « vrai » Gabriel Jesus, qui décolle face à Arsenal. PA Images / Icon Sport

Par pudeur, on évitera quand même de lui dire la vérité sur Lionel Messi, Moïse Kean, Mickaël Chrétien, Fabien, Lemoine, Nick Pope ou encore Javier Pastore. La liste des joueurs dont le nom peut avoir une connotation religieuse est longue. Trop sans doute pour cette pauvre Christine Boutin. A noter que la femme politique a tout de même reconnu ensuite son erreur, réagissant à des internautes en expliquant avoir « fait rire beaucoup » de personnes. Il suffit de se plonger dans les milliers de tweets pour s’en convaincre.

Personne(s) lié(s) à cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *