dans

Italie : Sifflé, insulté et en pleurs… la soirée très compliquée de Donnarumma

Une sale soirée pour le gardien parisien.

Une rencontre bien compliquée pour Donnarumma (iconsport)
Une rencontre bien compliquée pour Donnarumma (iconsport)

Lors de la rencontre entre l’Italie et l’Espagne mercredi soir, Gianluigi Donnarumma a reçu un accueil très hostile de San Siro. Entre sifflets et insultes, le gardien du PSG a passé une sale soirée. Plus

Une sale soirée pour Donnarumma

Bien avant la rencontre, l’histoire commençait déjà mal. Quelques jours avant le choc entre l’Italie et l’Espagne lors des demi-finales de la Ligue des nations, des supporters de l’AC Milan, agacés par le départ de Gianluigi Donnarumma pour le PSG, mettaient en place une banderole sur un pont à quelques pas de San Siro. « Donnarumma, homme de merde. Tu ne seras plus jamais le bienvenu à Milan ». Une phrase insultante qui annonçait la couleur. Pour autant, l’ancien gardien de Milan n’a pas voulu se rabaisser à cela en décidant de garder les cages de son pays face aux Espagnols. Mais dès l’échauffement, le joueur a été hué. Il a même été insulté au moment de l’annonce des joueurs sur l’écran géant du stade. Une situation compliquée pour le gardien de l’Italie, pourtant bien motivé à l’idée de réaliser une bonne prestation.

Gianluigi Donnarumma lors du match face à l'Espagne (iconsport)
Gianluigi Donnarumma lors du match face à l’Espagne (iconsport)

L’Italien n’a pas voulu réagir

Suite à tous ces éléments extérieurs, Gianluigi Donnarumma a rencontré quelques difficultés sur la pelouse. Bien qu’il ne soit pas responsable sur les deux buts espagnols, il n’a pas affiché une grande sérénité, notamment sur une prise de balle foireuse en première mi-temps. À son actif cependant, une belle parade en fin de rencontre face à Marcos Alonso. Sur les réseaux sociaux, ce jeudi, le portier n’a pas voulu évoquer le sujet. « Ça ne s’est pas passé comme nous le voulions, mais nous avons fait de notre mieux. L’esprit et l’engagement sont ceux qui nous accompagnent toujours lorsque nous portons les couleurs de notre pays. La tête haute vers les prochains objectifs »

Mancini fortement agacé

Roberto Mancini, interrogé sur tout cela, a montré un certain agacement. Selon-lui, il est inacceptable de siffler un joueur de son pays. « Il ne s’agissait pas d’un match entre le Paris Saint-Germain et l’AC Milan, c’était l’Italie ! Je n’ai pas aimé et j’espère que ça ne se reproduira pas. Ce n’est pas bien de siffler un de nos joueurs pendant l’intégralité d’une rencontre » a-t-il déclaré après la rencontre.

Lors du prochain match, l’Italie se rendra sur la pelouse de Turin. Avec, normalement, beaucoup moins de sifflets pour Donnarumma.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires