dans

Italie : Balotelli l’a mauvaise contre Mancini après l’élimination

Un goût amer ?

Mario Balotelli aurait aimé être appelé par Mancini. / Icon Sport
Mario Balotelli aurait aimé être appelé par Mancini. / Icon Sport

Malgré sa bonne saison avec l’Adana Demirspor, Mario Balotelli n’a pas été sélectionné par Roberto Mancini pour jouer les barrages qualificatifs pour la Coupe du Monde 2022. Une décision qu’il déplore. Plus

« Je suis absent quand on perd »

Mario Balotelli l’a mauvaise. Alors que l’Italie s’est faite honteusement éliminer des barrages qui donnaient accès à la Coupe du monde 2022 face à la Macédoine du Nord (0-1), l’attaquant italien de l’Adana Demirspor aurait bien aimé pouvoir participer. En effet, ce dernier, lors d’une interview pour Sky Sport 24, explique qu’il aurait pu servir l’Italie beaucoup mieux que les attaquants alors présents.

Mais d’abord, Balotelli a exprimé sa tristesse de ne pas avoir été sélectionné. « J’étais très mal, a avoué l’ancien joueur de l’OM. Je pensais que j’aurais eu l’occasion de montrer que je pouvais entrer dans le groupe, donc j’ai perdu une chance importante aussi et de toute façon voir l’Italie hors de la Coupe du monde fait trop mal. » Au final, l’attaquant italien en a tiré une conclusion assez claire : « Je suis absent quand on perd. C’est facile de le dire maintenant, avant le match personne ne pensait à moi. »

Balotelli estime qu’il aurait pu être utile

Et la défaite, qui lui a laissé un goût amer comme à beaucoup d’autres italiens, aurait pu être évitée selon lui. La solution facile ? Sélectionner « Super Mario » ! En effet, l’attaquant de l’Adana Demirspor a déclaré que Mancini aurait eu bon goût de l’intégrer au groupe afin de faciliter la tâche au groupe pour marquer.

Mario Balotelli sous le maillot de l'Adana Demirspor. / Icon Sport
Mario Balotelli sous le maillot de l’Adana Demirspor. / Icon Sport

« J’ai vu le match, l’Italie a eu beaucoup d’occasions. Je suis adroit devant le but. Je ne dis pas qu’on aurait gagné si Mario était là, mais ça aurait été une bonne option pour marquer. »

Avec le recul, peut-être que la présence d’un buteur au sang-froid comme le sien aurait permis à l’Italie de se qualifier face à la Macédoine du Nord.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Italie
Personne(s) lié(s) à cet article : Mario Balotelli
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires