dans

Fabien Barthez : « Lama n’existait pas pour moi en 2000 »

Tant que l’Euro est gagné, on en demande pas plus

Fabien Barthez a évoqué la concurrence entre les gardiens au PSG. Icon Sport
Fabien Barthez a évoqué la concurrence entre les gardiens au PSG. Icon Sport

Dans un entretien donné à la chaîne L'Equipe, Fabien Barthez est revenu sur sa relation compliqué avec Bernard Lama, deuxième gardien des Bleus, en 1998 et 2000. Plus

Fabien Barthez a donné un entretien à la chaîne L’Equipe pour un documentaire sur l’Euro 2000. L’ancien gardien de but des Bleus a balayé plusieurs sujets, dont sa relation avec Bernard Lama. On le sait, l’entente entre les deux portiers n’étaient pas extraordinaires. Mais cela n’a pas empêché la France de faire le doublé Mondial 1998 – Euro 2000. Barthez explique que les « histoires de 1998 » n’existaient plus en 2000.

« Bernard est numéro 2, Ulrich (Ramé) est derrière. Et ça se passe bien. Les petits trucs de 1998 sont oubliés, mis de côté. Et je ne gaspillais pas mon énergie à savoir si Bernard Lama faisait ça ou ça. Les polémiques sont faites pour déstabiliser, ça ne compte pas. Je suis là pour être le meilleur et pour gagner. Bernard Lama n’existait pas pour moi à l’époque. Je me concentrais sur mon job. »

La chaine l’Equipe
Aime Jacquet, Bernard Lama et Fabien Barthez pendant le match des Légendes en 2018, à Nanterre. Icon Sport
Aime Jacquet, Bernard Lama et Fabien Barthez pendant le match des Légendes en 2018, à Nanterre. Icon Sport

Pour rappel, une polémique était née après le « refus » de Bernard Lama de jouer le troisième match de poule contre le Danemark en 1998. Aimé Jacquet avait affirmé plus tard que Lama l’avait fait pour protéger Barthez de toute pression. Dans un entretien à SoFoot, Bernard Lama avait fait parler la poudre : « Barthez, c’est un bon soldat. Il est blanc, pas très intelligent, il ne fait pas trop d’histoires, il a été le chouchou à une époque, mais aujourd’hui, on ne l’appelle pas pour parler de football ».

« J’ai vu les têtes décomposées des Italiens » 

Le but de Sylvain Wiltord qui permet à la France d'aller en prolongation face à l'Italie lors de la finale de l'Euro 2000 - Icon Sport
Le but de Sylvain Wiltord qui permet à la France d’aller en prolongation face à l’Italie lors de la finale de l’Euro 2000 – Icon Sport

Fabien Barthez revient pendant l’entretien sur la finale de l’Euro 2000 face à l’Italie (2-1). Il est impliqué sur l’égalisation de Sylvain Wiltord, un but en trois touches. « Tu fais partie du truc, en deux passes. Et tu sais que le match est gagné« , raconte-t-il. L’ancien gardien de Manchester United et des Bleus poursuit : « Tu sais que c’est fini, ils sont morts (les Italiens). Je les vois sur le banc de touche. Ils ont des têtes décomposées. Quand il n’y pas de réaction, c’est pas bon. Ils ont pris une cartouche avec ce but« .

De quoi donc prouver une nouvelle que la relation entre les deux hommes étaient loin d’être au beau fixe.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France
Personne(s) lié(s) à cet article : Bernard Lama, Fabien Barthez
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires