dans

Euro 2022 : touchée au genou, Katoto fait ses adieux à la compétition

La nouvelle est tombée.

Marie-Antoinette Katoto manquera le reste de l'Euro. Icon Sport
Marie-Antoinette Katoto manquera le reste de l'Euro. Icon Sport

Sortie sur blessure à la 17ème minute du match contre la Belgique, Marie-Antoinette Katoto souffre d'une rupture du ligament antérieur au genou droit et manquera le reste de l'Euro. Plus

Katoto, la terrible nouvelle

C’est un séisme qui frappe l’équipe de France féminine. Qualifiées pour les quarts de finale de l’Euro 2022 après sa victoire contre la Belgique (2-1), les Bleues ont reçu une très mauvaise nouvelle. Sortie sur blessure à la 17ème minute de jeu face aux Belges, Marie-Antoinette Katoto va devoir déclarer forfait jusqu’à la fin de la compétition. La joueuse du Paris Saint-Germain souffre d’une rupture du ligament antérieur au genou droit, ainsi qu’une fissure au ménisque, selon une source proche du dossier à l’AFP.

Cette blessure est évidemment un coup dur pour la joueuse, qui doit renoncer à son rêve de jouer l’Euro avec les Bleues, mais aussi pour Corinne Diacre et l’équipe de France. Katoto était l’une des meilleures joueuses de l’effectif français, et la référence offensive. Son absence ne sera pas palliée, puisque le règlement ne permet seulement le remplacement d’une gardienne en cas de grave blessure.

Qui pour la remplacer ?

L’absence de Marie-Antoinette Katoto aura forcément une répercussion sur le moral des Bleues, motivées et très soudées avant le début de la compétition. Perdre une coéquipière, et qui plus est un élément aussi fort que MAK est une terrible nouvelle pour les joueuses de Corinne Diacre. Ce n’est pas sans rappeler la grave blessure d’Alexia Putellas juste avant le coup d’envoi de l’Euro.

Marie-Antoinette Katoto, le terrible coup d'arrêt. Icon Sport
Marie-Antoinette Katoto, le terrible coup d’arrêt. Icon Sport

Désormais, les Bleues vont devoir faire sans Katoto, qui a pourtant un profil difficilement remplaçable dans l’effectif. Face à la Belgique, la sélectionneuse de l’équipe de France avait décidé de faire entrer Ouleymata Sarr, plus souvent utilisée sur un côté au Paris FC. Autre possibilité, la Lyonnaise Melvine Malard peut aussi évoluer en pointe de l’attaque française. Mais la blessure de Katoto est gros coup d’arrêt pour Corinne Diacre et les siennes, à neuf jours du quart de finale.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France féminine
Personne(s) lié(s) à cet article : Marie-Antoinette Katoto
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires