dans

Euro 2020 : Quand Koke répond aux critiques de Van der Vaart sur le jeu de l’Espagne

C’est chaud entre les deux hommes.

Koke répond sèchement aux critiques de Rafael Van der Vaart. Icon Sport
Koke répond sèchement aux critiques de Rafael Van der Vaart. Icon Sport

Le joueur de l'équipe d'Espagne Koke Resurrección a répondu aux critiques de Rafael Van der Vaart au micro de la Cadena Ser. Le milieu de l'Atlético de Madrid n'a pas hésité à tacler le Néerlandais, qui avait eu des mots très durs à l'encontre de la Roja. Plus

« L’Espagne est affreuse »

Koke lors de l'Euro 2020, face à la Pologne. Icon Sport
Koke lors de l’Euro 2020, face à la Pologne. Icon Sport

Ce sont les mots utilisés par Rafael Van der Vaart sur la télévision néerlandaise NOS, pour qui il est consultant. Pas vraiment impressionné par le jeu de l’équipe de Luis Enrique, l’ancien joueur du Real Madrid n’a pas vraiment peur de l’Espagne.

« J’espère que nous allons jouer contre eux. Il n’y a rien dans cette équipe. Tout ce qu’ils font, c’est de passer d’un côté à l’autre. Ils n’ont même pas un joueur qui sache faire une dernière passe »

Chaîne néerlandaise NOS

Une critique dure à entendre pour certains joueurs de la sélection espagnole. À commencer par le milieu de terrain Koke, qui n’a pas tardé à lui répondre. Invité de la Cadena Ser, le milieu de terrain espagnol n’y est pas allé de main morte pour reprendre le Néerlandais de volée.

« Il veut son moment de gloire », a d’abord affirmé Koke, avant d’aller plus loin. « Je me souviens très bien de Van der Vaart. On le voit très bien sur la photo du but d’Iniesta en finale de la Coupe du monde 2010 », a conclu Koke, d’un subtile tacle glissé.

Busquets et Sarabia offensifs

Rafael Van der Vaart, en finale de Coupe du monde face à l'Espagne, en 2010. Icon Sport
Rafael Van der Vaart, en finale de Coupe du monde face à l’Espagne, en 2010. Icon Sport

Les mots de Rafael Van der Vaart n’ont décidément pas plu au sein de la sélection espagnole. En effet, à l’instar de Koke, d’autres joueurs ont aussi pris la parole pour épingler l’ancien international hollandais.

C’est le cas du joueur du Paris Saint-Germain Pablo Sarabia qui, à Radio Marca, a rhabillé Van der Vaart pour l’hiver. « Il s’est trompé dans ses déclarations, il a dit de la merde. Le seul souvenir que j’ai de lui, c’est la Coupe du monde 2010 et il ne s’en est pas très bien sorti puisque nous avons remporté la finale », a souligné Sarabia.

Et puis est venu le tour du capitaine de la Roja, Sergio Busquets. Le joueur du Barça, lui, y est allé les deux pieds décollés.

« Lorsque tu utilises de tels adjectifs, tu perds en crédibilité. Je ne comprends pas vraiment comment, en étant un ancien joueur, il puisse parler de la sorte pour une minute de gloire. Je trouve ça lamentable »

Mediaset
Sergio Busquets à la lutte avec Rafael Van der Vaart, lors d'un clasico en 2010. Icon Sport
Sergio Busquets à la lutte avec Rafael Van der Vaart, lors d’un clasico en 2010. Icon Sport

Mais le joueur du FC Barcelone a également voulu souligner le joueur qu’était Van der Vaart, lorsqu’ils se sont rencontrés. « Je pourrais encore plus le critiquer en tant que personne, mais je ne vais pas le faire », a conclu Sergio Busquets.

Quoi qu’il en soit, les Espagnols devront mettre de côté leurs états d’âme ce mercredi 23 juin. Face à la Slovaquie, les hommes de Luis Enrique jouent leur qualification pour les huitièmes de finale de l’Euro 2020. Une victoire les assurerait de passer au tour suivant.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Espagne
Personne(s) lié(s) à cet article : Koke, Rafael Van der Vaart
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires