dans

Euro 2020 : Martinez après l’élimination de la Belgique : « je suis fier de ce que l’équipe a fait »

Pour lui, la Belgique « a fait jeu égal avec l’Italie » en deuxième période

Roberto Martinez s'est dit fier de ses joueurs après l'élimination contre la Belgique tout en exprimant sa déception de voir les Diables Rouges quitter la compétition (iconsport)
Roberto Martinez s'est dit fier de ses joueurs après l'élimination contre la Belgique tout en exprimant sa déception de voir les Diables Rouges quitter la compétition (iconsport)

Roberto Martinez a exprimé sa déception après l’élimination de la Belgique par l’Italie ce vendredi 2 juillet en quart de finale de l’Euro (2-1). Le sélectionneur n'a pas souhaité évoquer le futur de la sélection. Plus

Roberto Martinez est « très déçu » pour ses joueurs

Une première mi-temps à l’envers, une deuxième au niveau de son adversaire. Voilà comment Roberto Martinez a résumé le quart de finale de l’Euro entre la Belgique et l’Italie ce vendredi 2 juillet. Le sélectionneur des Diables Rouges a regretté que son équipe ait été menée 2-1 à la mi-temps et a dit toute son amertume de voir ses joueurs ne pas rejoindre le dernier carré de la compétition :

Malgré un retour à 2-1 avant la pause et une meilleure seconde période, la Belgique n'est pas parvenue à recoller à l'Italie en quart de finale de l'Euro (iconsport)
Malgré un retour à 2-1 avant la pause et une meilleure seconde période, la Belgique n’est pas parvenue à recoller à l’Italie en quart de finale de l’Euro (iconsport)

« Je suis très triste, très déçu pour les joueurs qui ne méritent pas de sortir du tournoi au vu de leur implication. Mais il y avait deux très bonnes équipes sur le terrain. L’Italie était meilleure en première période. Nous n’étions pas assez rapides face à leur pressing, nous avons manqué de vitesse, et nous avons pris un but évitable. En deuxième période, nous avons fait jeu égal.« 

Roberto Martinez en conférence de presse après Belgique – Italie

Le sélectionneur est « fier » de la réaction affichée par la Belgique

Surpris par une première période pleine d’allant offensif de la Squadra Azzurra, la Belgique n’a d’abord pas su répondre. Juste avant la mi-temps, un penalty obtenu par Jérémy Doku et transformé par Romelu Lukaku a toutefois offert le droit d’y croire à une sélection qui rêvait de soulever le premier trophée de son histoire. Mais, si elle n’est pas parvenue à recoller au retour des vestiaires, la Belgique a livré un meilleur visage. Suffisant pour rendre fier son sélectionneur :

« Je ne pense pas qu’il y avait un manque de fraîcheur de notre côté. La preuve : à 0-2 nous aurions pu sortir du match mais ce ne fut pas le cas. Je suis fier de ce que cette équipe a fait. Nous avons continué à nous battre. Les efforts des joueurs, la personnalité et la mentalité des joueurs montrent l’implication de ce groupe. Chaque supporter des Diables Rouges devrait être fier de cette équipe même si nous avons perdu. »

Roberto Martinez en conférence de presse après Belgique – Italie

Martinez refuse de commenter l’avenir de la sélection belge

Eliminée dès les quarts de finale, la Belgique pourrait maintenant connaître de grands bouleversements. Alors que l’idée d’un départ de Roberto Martinez, en poste depuis 2016, fait son chemin au pays, plusieurs trentenaires se rapprochent de la fin de leur parcours en sélection. L’ancien technicien d’Everton n’a toutefois pas souhaité commenter l’avenir de la première nation au classement FIFA :

Alors que des rumeurs sur un possible départ de Roberto Martinez se font grandissantes au pays, le sélectionneur a refusé de commenter l'avenir de la sélection (iconsport)
Alors que des rumeurs sur un possible départ de Roberto Martinez se font grandissantes au pays, le sélectionneur a refusé de commenter l’avenir de la sélection (iconsport)

« Pour le moment c’est encore trop tôt. Et je ne veux rien dire sous le coup de l’émotion qui puisse être interprété. Les joueurs ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour nous emmener aussi loin que possible. Il est maintenant temps d’analyser et d’évaluer. Mais, pour le moment, les sentiments de déception et de tristesse dominent. »

Roberto Martinez en conférence de presse après Belgique – Italie

Prochain rendez-vous pour la sélection en Estonie le 2 septembre dans le cadre des qualifications à la Coupe du monde 2022.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Belgique
Personne(s) lié(s) à cet article : Roberto Martínez
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires